JersiaiseÉvolution présente son schéma de sélection XY Création Jersey

| par | Terre-net Média

Bonne nouvelle pour les passionnés de Jersiaises : Évolution lance son schéma de sélection XY Création Jersey. Grâce à un partenariat avec Viking Genetics, les éleveurs devraient avoir accès à de nouveaux taureaux performants.

Deux femelles Jersiaises issues de l'alliance entre Évolution et Viking genetics ont participé à la vente génomic élite du Space 2018Deux femelles jersiaises issues de l'alliance entre Évolution et Viking genetics ont participé à la vente génomic élite du Space 2018 (©Évolution)

La coopérative Évolution lance son schéma de sélection pour la Jersiaise. « S’il n’y a encore que 7 200 Jersiaises contrôlées en France, il s'agit de la 2e race au monde en nombre de vaches derrière la Holstein, affirment les dirigeants. Réputée pour son efficacité alimentaire, la race jersiaise compte près de 900 000 vaches de race pure contrôlées réparties dans 7 pays. »

Elle est donc la 4e race laitière à posséder son schéma de sélection au sein de la coopérative (après la Holstein, la Normande et la Pie Rouge). Le schéma XY Création Jersey semble être le premier en France et le deuxième en Europe. Pour ce faire, la coopérative s'appuie sur un partenariat avec les Danois de Viking Genetics afin de proposer aux éleveurs français des taureaux reconnus.

Damien Lechat, responsable du schéma de sélection Jersey pour Évolution explique : « Dans les mois à venir, j’irai chez des éleveurs de la race souhaitant s’investir dans la sélection pour proposer du génotypage sur leurs femelles, des accouplements sur les meilleures d’entre elles, des embryons étrangers mais aussi à moyen terme des contrats pour des femelles stratégiques comparables à celles du Danemark afin qu’elles soient démultipliées en proposant leur passage par la station de donneuses, outil incontournable aujourd’hui pour bénéficier des nouvelles technologies nécessaires à la production d’embryons. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article