Caussade SemencesLe marché de la betterave fourragère progresse en 2016

| par MO | Terre-net Média

La société française Caussade Semences constate un regain d'intérêt pour la betterave fourragère. Le semencier propose deux nouvelles variétés : Lipari et Cerise en misant sur leur résistance à la rhizomanie, leur productivité et leur taux de matière sèche intermédiaire assurant une bonne conservation.

Le regain d’intérêt pour la betterave fourragère se confirme avec un marché en constante augmentation depuis six ans, Caussade Semences enregistre une forte progression des ventes en 2016. Ce succès est dû, selon le semencier, à son offre variétale associant « productivité, résistance à la rhizomanie et taux de matière sèche intermédiaire. » 

La nouvelle variété Lipari confirme depuis deux ans dans les essais ADBFM (Association pour le développement de la betterave fourragère monogerme) son bon potentiel de rendement même en zone sensible (106,09 % en 2015, 102,19 % en 2016). Caussade Semences confirme sa résistance à la rhizomanie et sa bonne conservation tout en préservant une bonne consommation à l’auge grâce au taux de matière sèche soluble compris entre 15,5 et 16,5 %.

De son côté, la variété Cerise a plusieurs atouts : « référente pour sa résistance à la rhizomanie et aux maladies foliaires, elle présente également un haut taux de matière sèche qui lui assure une bonne conservation. De plus, elle permet un arrachage facile car elle est peu enterrée et homogène.»

Caussade Semences publie un dossier technique sur la culture de la betterave fourragère. Cette année, une partie détaillée sur les bio-agresseurs a été ajoutée.

Betterave fourragère de la variété CeriseBetterave fourragère de la variété Cerise. (©Caussade Semences) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article