Articles écrits par Robin Vergonjeanne

Retrouvez sur les réseaux sociaux :

Robin Vergonjeanne sur Twitter Robin Vergonjeanne sur Facebook Joindre Robin Vergonjeanne par email

Passionné d'élevage bovin et ovin, Robin Vergonjeanne a intégré la rédaction de Terre-net Média en 2011 pour couvrir, sur Web-agri, les thématiques techniques liées au monde animal. Mais l'appel des vaches a été trop fort. Robin a repris début 2018 un élevage sur les pentes siéroise du massif de Belledonne.

Les 15 derniers articles écrits par Robin Vergonjeanne

6Janvier
Génétique et efficience alimentaire

Des jeunes bovins typés « cellulose » et d'autres « amidon »

D'après les recherches mêlant alimentation et génétique, il semblerait que certains taureaux charolais soient davantage capables de transmettre leur aptitude à valoriser des rations à base d'amidon (ensilage de maïs) et d'autres à base de cellulose (ensilage d'herbe).

20Décembre
2019
Transformation laitière

EARL du Petit Ramard (69) : une conduite précise de l'élevage jusqu'au fromage

L'EARL du Petit Ramard à Condrieu dans le Rhône (69) a remporté les titres de « Meilleur éleveur Prim'holstein » et de la « Vache de l'année 2019 » avec Galaxie (Shottle). Grâce à une conduite rigoureuse, ce petit élevage de 36 laitières à 12 500 litres de moyenne fait vivre neuf personnes en transformant et vendant les deux tiers de sa production.

10Décembre
2019
Soins des veaux

Drainage, bactéries, huiles : les conseils préventifs d'Isabelle Bonnin

« Le bon démarrage du veau se travaille dès le tarissement de la mère », rappelle Isabelle Bonnin, gérante du Comptoir des plantes. Cela passe par un drainage du foie et des reins et une minéralisation adaptée. Sur le veau, l'experte recommande ensuite de distribuer des bactéries lactiques ou encore de l'huile de poisson. Autant de solutions naturelles pour agir en préventif.

6Décembre
2019
Meilleur éleveur Prim'holstein 2019

Les fromagères hautes productrices de l'EARL du Petit Ramard (69)

Qui a dit que l'on ne pouvait pas faire du lait de qualité avec des Prim'holsteins très hautes productrices ? L'EARL du Petit Ramard à Condrieu dans le Rhône prouve le contraire. Cet élevage qui transforme les deux tiers de sa production a été élu « Meilleur éleveur Prim'holstein 2019 » et remporte également le titre de la Vache de l'année avec Galaxie !

28Novembre
2019
Règlement zootechnique européen

Un seul OS Prim'holstein, présidé par Bruno Béchet (PHF)

L'application du règlement zootechnique européen (RZE) est entrée en vigueur depuis novembre 2018. Un seul organisme de sélection (OS) pour la race prim'holstein a été agréé en juillet 2019 : l'OS Prim'holstein et Pie Rouge, présidé par l'éleveur Bruno Béchet de Prim'holstein France.

8Octobre
2019
Bien-être et bâtiments d'élevage

Un bon logis est favorable à l'animal, à l'éleveur et à la productivité de tous

Le bien-être des animaux d'élevage passe par leur habitat. Réfléchir la conception ou la rénovation d'un bâtiment en pensant au confort de ses futurs occupants aura des conséquences positives sur l'ensemble du système d'exploitation. Trois spécialistes témoignent dont un éleveur, Nicolas Fleury (44) qui a conçu un bâtiment confortable aussi bien pour les animaux que pour l'éleveur dont la charge de travail a nettement diminué.

13Septembre
2019
[Space 2019] Délégations internationales

Malik Gueye : « Les Africains rêvent d'un Space en Afrique »

Plusieurs délégations de pays africains sont présentes cette année au Space, parmi lesquelles le Cameroun. François Djonou, président de l'interprofession avicole dans ce pays, explique venir au salon pour échanger, connaître les dernières innovations et aussi pour se former. Pour Malik Gueye, partenaire du Space en Afrique de l'Ouest, les Africains se déplacent en Bretagne pour prendre les idées intéressantes afin de développer l'agriculture dans leur pays. Avoir un Space en Afrique ? Une idée qui fait rêver de nombreux Africains selon lui.

10Janvier
2019
Maladies respiratoires

Allotement des broutards, peut-on se passer de l'antibiothérapie ?

Les broutards issus de différents élevages puis allotés dans les ateliers d'engraissement sont très sensibles aux maladies respiratoires. Limiter le recours aux antibiotiques passera par la vaccination chez les naisseurs et l'organisation de l'information au sein de la filière.

18Décembre
2018
[Apports protéiques]

P. Faverdin : « Il faut travailler sur l'efficience plutôt que la production »

Le projet européen SOS Protein a pour objectif d'améliorer l'autonomie protéique des élevages. Les chercheurs travaillent alors sur une production locale et tentent d'améliorer la valeur des aliments et l'efficience des protéines dans la distribution des rations. Philippe Faverdin, de l'Inra, explique : « Il faut viser un meilleur rendement d'efficience de conversion de ces protéines végétales en lait ou viande. »