Articles écrits par Delphine Scohy

Retrouvez sur les réseaux sociaux :

Delphine Scohy sur Google+ Delphine Scohy sur Twitter Delphine Scohy sur Facebook Joindre Delphine Scohy par email

Jeune diplômée ingénieure en agriculture et spécialisée en élevage (diplômée de l'institut polytechnique UniLaSalle Beauvais), Delphine Scohy a rejoint la rédaction de Web-Agri en juillet 2017. Avec une expérience de conseil en élevage et un entourage agricole, Delphine est passionnée par les productions animales, notamment par les bovins laitiers et allaitants.

Les 15 derniers articles écrits par Delphine Scohy

25Avril
Temps de traite

Bien concevoir son installation pour optimiser son temps de travail

La traite reste la plus grosse astreinte des éleveurs laitiers. Jean-René Thibaut, spécialiste Boumatic, donne quelques conseils pour bien choisir son installation de traite en fonction de la main d'½uvre disponible et des objectifs de performance de l'élevage.

24Avril
Grande structure laitière

Salarié, associé ou robot de traite ? Le bon choix sera le vôtre !

Dans le cadre d'un agrandissement de leur structure laitière, les chefs d'exploitation doivent faire un choix : embaucher de la main d'½uvre, prendre un associé ou s'équiper en robotisation. L'institut de l'élevage s'est penché sur le sujet et donne quelques pistes pour prendre la bonne décision.

20Avril
Race à faible effectif

Sébastien Vétil élève et valorise une vingtaine d'Armoricaines en 100 % herbe

L'Armoricaine est peu connue en France et a bien failli disparaître. Sébastien Vétil, passionné par la race, élève une vingtaine de ces allaitantes en Bretagne, berceau de cette vache à robe rouge. Conduit en système extensif à l'herbe, son troupeau lui permet de valoriser des veaux sous la mère et des b½ufs en circuit court.

19Avril
Alimentation

Réforme des tables de l'Inra : les calculs de rations se compliquent !

Un papier, un crayon et une calculatrice ne suffiront bientôt plus à calculer une ration. La réforme des tables de l'Inra, initiée en 2010, est désormais effective. L'objectif était de mieux prédire les réponses des animaux selon les rations proposées. Ainsi, les apports répondant à des besoins stricts et prédéfinis sont remplacés par des objectifs de production et des réponses animales hypothétiques qui permettent à l'éleveur de choisir la ration la plus adaptée à son système.