Mondial de la tonteLa Confédération paysanne reproche son absence au ministre

| par CLG | Terre-net Média

Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation a annulé sa venue au mondial de tonte des moutons, ce jeudi 4 juillet au Dorat (Haute-Vienne, 87). La Confédération paysanne dénonce cette décision.

« Il est regrettable que le ministre de l’agriculture et de l’alimentation fasse l’impasse sur le Mondial de tonte de moutons, qui se déroule du 4 au 7 juillet au Dorat, en Haute-Vienne. Cette absence est perçue comme une dérobade par nombre d’éleveurs ovins, réunis lors du mondial de la tonte, organisé pour la première fois en France », déplore la Confédération paysanne dans un communiqué.

« Pourtant les sujets à aborder auraient été nombreux. C'est le cas en particulier des nombreux traités de libre-échange en cours de négociation ou de ratification, comme l'accord UE/Mercosur mais aussi les accords avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande qui menacent directement le secteur ovin français. Autres sujets : le manque d'installation en élevage ovin, la place du pastoralisme dans la prochaine Pac et la progression du front de colonisation des loups qui touche la région. Insuffisamment anticipée par les pouvoirs publics, elle suscite une vive inquiétude chez les éleveurs ovins. »

De son côté, la Confédération paysanne veut profiter de cette manifestation pour échanger avec les paysans mais aussi pour valoriser auprès du grand public le métier d'éleveur, le rôle de l'élevage paysan et l'importance du pastoralisme pour nos territoires.

Le ministre de l'agriculture a, pour sa part, modifié son agenda pour se rendre, vendredi 5 juillet, dans le Gard pour rencontrer les victimes des incendies.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article