Vu sur les réseauxLe financement de L214 fait débat sur Twitter

| par | Terre-net Média

L'association L214 aurait perçu plus d'un million d'euros de financement d'une organisation américaine. L'information circule actuellement sur Twitter où certains éleveurs s'étonnent « qu'un fond américain finance la fin de l'élevage en France ».

L' association de protection animale L214 fête son dixième anniversaire en 2018. Connue pour ses vidéos chocs sur les conditions d'élevage ou d'abattage, l'association est depuis quelques temps mise sur le devant de la scène médiatique.

Comment une association qui milite pour le véganisme et l'abolition de l'élevage peut-elle peser autant de poids alors que cette population antispéciste n'est que très peu représentée en France ? La réponse se trouve sur les comptes publics de L214 qu'ont consulté les membres du comité No Vegan qui a pour vocation de « montrer la stupidité et l’esprit de contradiction du monde vegan ».

Un fond américain de 1 140 000 € pour L214

L'information a ensuite été relayée par l'éleveur connecté Étienne Fourmont qui publiait hier sur son compte Twitter : « L214 touche 1 140 000 € d'un fonds américain pour financer la fin de l'élevage en France ». Le fonds américain en question a été accordé par l'Open Philanthropy Project, une organisation qui, comme elle se présente, « finance des projets considérés comme prometteurs en menant des recherches sur la manière de faire le plus de bien ». Ces projets peuvent être d'ordre politique, de la santé et de la recherche scientifique. Ce mode de financement fait débat sur le réseau social car l'association L214 n'est pas considérée comme welfariste mais demande plutôt clairement l'abolition de l'élevage.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 86 RÉACTIONS


Patrice Brachet
Hier
Marie je ne suis pas d accord avec vos idées mais je vous dis bon courage car vôtre vie ne doit pas être un long fleuve tranquille et de plus contrairement aux autres vous êtes restée très respectueuse Merci
Répondre
Pierre
Il y a 2 jours
Pourquoi les végans ont tout faux : https://www.youtube.com/watch?v=kP6e4vrE7v0 (avec le Dr Alain Delabos)
Répondre
Patou
Il y a 2 heures
Mdr dans la mesure où tu ne fais que t indigner de choses qui sont pas logiques tu restes quelqu’un de correct des fois ça fait du bien de dire les choses et c est encore plus facile avec web agri Par contre il faut faire gaffe c’est que bientôt il y aura plus de non agri que d agri sur web et donc attention à l interprétation cdlt
Répondre
MDR
Il y a 5 heures
Patou. Ce que je fais ? Et bien quand je rentre de chez mon voisin qui prefere laisser crever son veau male, malade,ou sa génisse qui s'est peter le dos parce que le prix de vente ne couvre pas les frais vétos, et ben comme tu l'as dis ,j'la ferme et j'exprime mon désaccord sur web-agri !!
Répondre
Patou
Il y a 12 heures
Mdr un Eleveur donne toujours du bien être ( sauf quelques cas) a ses animaux sinon il y’a perte de rentabilité ! Tu fonctionne comment pour donner des cours à tout le monde et sans jamais dire ce que tu fais ? On aimerait savoir car un collègue qui critique les autres en permanence se doit d expliquer pourquoi il critique et surtout comment il fonctionne sinon il la ferme !
Répondre
monique
Il y a 8 heures
c'est ce qu'on a toujours fait !
Répondre
monique
Il y a 6 heures
Marie ,je ne juge jamais personne . Les femmes qui ont progressé dans le monde agricole depuis les années 80 ont subi bien pire que ces quelques méprises de votre part . Il faut juste se rendre à l'évidence .Avez vous lu ce rapport ? .Tout à votre honneur de parler ainsi du monde agricole mais visitez donc les réseaux sociaux et lisez les horreurs .Combien de fois ai-je lu "il faut tous les pendre ces assassins et leurs gosses avec .Il ne faut pas qu'il se reproduisent " ? C'est ça la réalité .Il n'y a pas besoin de L214 et de son endoctrinement dans les écoles pour apprendre à respecter les animaux . C'est l'éducation normale .Pour les abattoirs ,il faut des pros et non des intérimaires .Pour trouver des pros il faut qu'il y aillent en formation à l'école et pour ça il faudrait déjà que l'école elle même soit plus ouverte aux formations manuelles et surtout qu'elle ne continue pas comme c'est le cas aujourd'hui de stigmatiser les enfants d'éleveurs , de bouchers ... C'est très grave ce qui se passe dans notre société actuellement , et ce qui se trame autour et conjointement avec L214 .C'est totalement inhumain
Répondre
The germs
Il y a 5 heures
@Marie: Je ne suis pas tout à fait d'accord avec votre conclusion. Certes, L214 dénonce une certaine réalité (qu'il manipule à leur avantage), mais aide-t'il à l'améliorer, j'en doute, car il faudrait commencer par comprendre comment arrive t'on à ces manipulations déplorables des animaux dans certains abattoirs, et trouver des solutions pour améliorer les conditions de tous le monde, animaux compris. Or, se n'est pas se que demande L214.
Par exemple, on peut imaginer que dans un centre équestre "intensif", on puisse avoir aussi des dérives. Demanderait-on la fermeture de tous les centres équestre pour autant??
D'autre part, il ne suffirait pas de fermer les abattoirs français, et d'importer de la viande pour améliorer les conditions d'abattage...
De toute façon, c'est un sujet complexe qui ne peut se résoudre dans un forum agricole sur internet...
Répondre
monique
Il y a 5 heures
ce débat reste un débat philosophique qui part de travers à mon sens .La différence entre l'homme et l'animal est capital dans le sens ou l'homme anticipe sa vie ,à des capacités de réflexions ,là ou l'animal ne répond qu'à l'instinct primaire .La déhumanisation d'une société est un crime contre l'humanité . Pourquoi l'oublier tout à coup derrière l'aspect philosophique ? Le bien être animal ne devient qu'un paravent pour masquer la réalité .Cette souffrance humaine est réelle , c'est la cause des nombreux suicides dans la profession , encore deux récemment autour de chez moi .Elle touche aujourd'hui nos enfants ou petits enfants .C'est une toile d'araignée qui s'est tissée
Répondre
Marie
Il y a 6 heures
Monique, vous dites une chose, à mon sens, capitale à propos de ce que vous appelez la "déshumanisation" opérée selon vous par L214. Avec mes piètres connaissances et réflexions, je dirais ceci : 1) l'Homme a une part d'animal puisque c'est un mammifère et que sa vie est régie par les mêmes lois que lui.2) si l'on compare sa capacité à forger des outils pour sa survie et son bien-être, H. est supérieur à l'Animal. 3) Si l'on se place du point de vue de son adaptation aux nécessités de son environnement, je ne suis pas sûre que l'Homme soit supérieur. Chacun possède les outils -anatomiques et physiologiques en particulier- pour vivre. 4) Peut on prétendre que l'Animal est au service de l'Homme? C'est une donnée à fondement religieux contestable. 5) Ne pourrait-on accepter un juste équilibre entre les espèces? Et la conscience que pour chaque être vivant la vie est le trésor qu'il défend parce qu'elle lui appartient en propre, autrement dit et puisque l'on ne peut pas exister, qui que nous soyons, Homme ou Animal, sur cette terre sans détruire un Autre, s'imposer à nous humains le respect absolu,, au moment de sa mise à mort, de celui qui va nous permettre de survivre. 6) Etant affirmé bien entendu que la mise à mort de l'Animal ne doit être qu'indispensable (Déclaration des Droits de l'Animal UNESCO): là est la question.
Répondre