Bien-être animal et élevagePlus de 80 % des Français favorables à des mesures plus fortes

| par | Terre-net Média

Près de trois quarts des Français seraient favorables à de nouvelles mesures pour augmenter le bien-être des animaux d'élevage, révèle une enquête réalisée début août par l'Ifop pour la Fondation Brigitte Bardot.

Les Français se montrent largement favorables à la mise en place de mesures supplémentaires pour assurer le bien-être des animaux d'élevage.Les Français se montrent largement favorables à la mise en place de mesures supplémentaires pour assurer le bien-être des animaux d'élevage. (©Pixabay)

La Fondation Brigitte Bardot, qui milite pour la protection animale, a commandé une enquête pour sonder l’opinion des Français vis-à-vis du bien-être animal. Réalisée par l’Ifop du 5 au 7 août sur un échantillon de 1 009 personnes, l’étude a été dévoilée le 19 août dans le journal Le Monde.

Abattage : 86 % favorables à un étourdissement obligatoire

Si les questions dépassaient le cadre de l’élevage (vente d’animaux de compagnie, sort des animaux de cirque, expérimentation animale...), les sondés ont pu donner leur avis sur l’étourdissement des animaux de boucherie avant l’abattage. Ainsi, 66 % seraient très favorables, et 20 % favorables à un étourdissement obligatoire en toutes circonstances.

Plein air et accès extérieur obligatoire

91 % sont également favorables à rendre obligatoire un accès extérieur pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans. Enfin, 82 % des Français sont favorables à l’interdiction des élevages en cage d’ici cinq ans.

Lancé le 1er juillet, le référendum pour les animaux, que la Fondation Brigitte Bardot soutient, propose des mesures similaires : sortie de l'élevage intensif, interdiction de l'élevage en cage et pour la fourrure, interdiction de la chasse à courre et traditionnelle, des spectacles d'animaux sauvages et fin de l'expérimentation animale si les alternatives existent. Si cette initiative doit être soutenue par au moins 185 parlementaires et 4,7 millions de citoyens pour soumettre une proposition de loi à référendum, elle a dépassé cette semaine les 500 000 soutiens, dont ceux de 121 parlementaires et celui du secrétaire d’État à la ruralité, Joël Giraud.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 25 RÉACTIONS


pat25
Il y a 78 jours
moi je pense qu'on se preoccupe bien plus du bien etre animal que du bien etre humain. Les agriculteurs au bord du gouffre, en dépression ou burn out, personne ne les voit. Nos ainés dans les epahd sont bien souvent abnadonnés au détriment de construction pour animaux en fin de vie pleine de confort.
Bref, on marche sur la tete
Répondre
michel64
Il y a 102 jours
Les élevages sous signes de qualité (Label Rouge) sont multicontrôlés: en interne par leur propre groupement de producteurs (Techniciens;vétérinaires;) ;en externe:services Qualisud ;DSV. A noter,que souvent,les organisations de productions d'excellence(régionales,par exemple), demandent encore plus dans la rigueur par rapport à ce qui est préconisé normalement au niveau National et Européen:comme presque "d'habitude",la France,veut toujours laver plus blanc que blanc en matière de contrôles que ses partenaires Européens et mondiaux!
Bien sur,ceci ,n'exclu pas,qu'il existe et existera toujours, des "brebis galeuses" parmi des éleveurs, mais en nombre insignifiant.
Répondre
michel64
Il y a 102 jours
Les Français seront contents,bientôt,de manger des produits made in Mercosur!!!:volailles Brésiliennes indus, passées à la Javel ;normes et contrôles sanitaires pratiquement obsolètes par rapport aux productions Françaises,etc..j'en passe et des meilleures..:là,oui,ils pourront "gueuler" des conditions d'élevages de ces pays !!! mais ,ils n'ont pas à donner des leçons aux éleveurs Français pour le bien être animal qui passe,hélas, avant le leur!!!
Répondre
michel64
Il y a 102 jours
Les Français seront contents,bientôt,de manger des produits made in Mercosur!!!:volailles Brésiliennes indus, passées à la Javel ;normes et contrôles sanitaires pratiquement obsolètes par rapport aux productions Françaises,etc..j'en passe et des meilleures..:là,oui,ils pourront "gueuler" des conditions d'élevages de ces pays !!! mais ,ils n'ont pas à donner des leçons aux éleveurs Français pour le bien être animal qui passe,hélas, avant le leur!!!
Répondre
Murielle
Il y a 104 jours
L'autre problème ce sont les importations... Faut lutter contre la viande d'importation qui se vend à bas coût pour que les éleveurs français soient mieux payés pour leur travail...
Il y a tellement d'accords avec la mondialisation que tout ça c'est des gros sous et des lobbies... Le gouvernement n'en a rien à battre du bien être des éleveurs et encore moins de la condition animale...
Tout le monde se rend compte qu'il y a de gros problèmes. Les éleveurs sont épuisés mal payés les animaux sont mal traités. Les associations, les consommateurs réagissent au travers de pétitions sur les conditions d'élevage le résultat c'est que tout le monde s'oppose (diviser pour mieux régner là le gouvernement a gagné), alors que finalement on est face à un même combat...
On ferait mieux d'unir nos forces face a la machine gouvernementale qui nous entraîne tous vers le bas !
Répondre
Bober27
Il y a 104 jours
OK pour. Mieux faire mais faut que les grandes surfaces augmentent aussi la part aux agriculteurs car quand tu vois ce que touche un agriculteur pour les heures qu'il fait c'est abusé...
Répondre
Murielle
Il y a 104 jours
La prochaine pandémie est dans nos assiettes avec l'élevage industriel... Produisons mieux et moins pour avoir de la qualité !
Le problème c'est les subventions, les éleveurs sont soumis à des quotas de quantité s'ils ne font pas ce que demande Bruxelles ils n'ont pas de subventions voilà ce qui les oblige à les faire travailler comme des forcenés et à enfermer les animaux dans des étables ou des cages parce qu'ils n'ont plus le temps de s'en occuper... Il faut plus d'exploitations plus d'éleveurs pour mieux répartir la tâche ça créera de l'emploi et les animaux pourront être élevés dans de meilleures conditions...
Et puis quand on voit les quantités de viande étalées dans les supermarchés et la quantité qui est jetée il est grand temps de réajuster la production et réapprendre à consommer sans gâchis surtout en matière de viande animale !
Répondre
Nini
Il y a 104 jours
Bonjour ,personne interdit de manger de la viande ,simplement respectons toutes annimal qui subit la chaîne alimentaires, un peu humanite, sa devient de plus en plus navrant que humains ne peu se rentre compte la souffrances d'autrui et particulierement des êtres vivants vulnérable,
Merci
Répondre
christophe pagnier
Il y a 91 jours
les artisans eux peuvent répercuter leur charges aux client.
malheureusement c est pas le cas des agris
Répondre
Mimi
Il y a 100 jours
Les artisans aussi travaillent 70 h et n'ont pas les subventions des agriculteurs
Répondre