Even/LaïtaLe groupe coopératif laitier breton affiche une santé de fer

| par | Terre-net Média

Premier employeur coopératif breton avec plus de 5.000 salariés, Even enregistre sa troisième année consécutive de forte croissance, due notamment à une conjoncture laitière favorable. Son chiffre d'affaires a progressé de 11 % en 2011, frisant les deux milliards d'euros.

Even
Even a passé le seuil des 5.000 salariés en 2011. Le Groupe compte 5.140 salariés, avec un solde net de 200 créations d’emplois sur l’année écoulée. (© DR)

Suite à son assemblée générale qui s'est déroulée vendredi dernier à Landivisiau (29), le groupe coopératif Even affiche une santé de fer avec une croissance régulière à deux chiffres : 20 % en 2009, 30 % en 2010 et 11 % en 2011.

Une collecte de lait en hausse, payée 342,70 € / 1.000 litres en moyenne

La dynamique de croissance durable du groupe s’explique par l’orientation favorable des marchés laitiers mondiaux durant l’année écoulée, qui a contribué à conforter son c½ur de métier via Laïta. Les investissements réalisés pour soutenir cette stratégie de croissance s’élèvent à 45 millions d’euros en 2011.

La Coopérative a enregistré une collecte record de 351 millions de litres de lait (+6,4 %), encouragée par la bonne tenue des cours des produits laitiers et rendue possible par les attributions complémentaires de quotas. L’augmentation du prix de base, associée aux efforts de qualité réalisés et au retour sur résultat du groupe, a permis aux producteurs Even de percevoir en moyenne 342,70 € / 1.000 litres.

« Cet essor de l’activité laitière profite aux agriculteurs adhérents et aux 3.800 exploitations laitières qui ont confié la valorisation de leur lait à Laïta, dont Even assume la responsabilité et la conduite opérationnelle », indique Even dans un communiqué. En 2011, le retour par adhérent est de 7,32 €/1.000 litres, contre 6,45 €/1.000 litres en 2010.

Christian Couilleau
Christian Couilleau, Directeur Général du Groupe Even :

« J’ai confiance dans la qualité et la diversité de nos projets, et surtout, dans l’engagement de chaque salarié et adhérent à rendre Even plus résistant pour affronter l’avenir. La croissance dynamique, régulière et solide de notre modèle économique est porteuse de futur pour la Bretagne» (© DR)

Guy Le Bars
Guy Le Bars, Président du Conseil d’Administration :

« Notre groupe coopératif doit continuer à capter la valeur ajoutée des produits alimentaires là où elle se trouve. Pour le lait, sur nos marchés historiques, en France et en Europe, mais aussi de plus en plus dans les pays émergents ; pour nos activités amont et distribution alimentaire, en cultivant la proximité et le service.» (© DR)

 

Le Groupe Even s’est consolidé autour de 3 axes stratégiques : le lait, la nutrition et les services.

Laïta : un tiers du chiffre d’affaires à l’international

A périmètre constant, le chiffre d’affaires de Laïta a progressé de 12 % en 2011. Cette bonne santé s’explique par :
- une bonne tenue des cours mondiaux des produits laitiers,
- le développement des produits de grande consommation sous marques propres (Paysan Breton, Mamie Nova, Régilait) et à marques de distributeurs,
- l’essor des activités ingrédients et nutrition spécifique,
- et une présence accrue à l’international : 1/3 du chiffre d’affaires dans 140 pays.

Ce dynamisme se traduit par une politique d’investissement de 29 millions d’euros en 2011, dans les outils industriels, la recherche & développement et la promotion des marques. Le nouveau siège social de Laïta, actuellement en construction à Brest, sera inauguré à l’automne 2012.

Even Distribution : de nouveaux territoires de conquête

La vente à domicile de produits surgelés (Argel, Artika) conforte son assise territoriale, notamment dans le Nord, la Sarthe et sur la Côte d’Azur. En restauration hors domicile, le réseau Krill se structure, avec notamment à la reprise de deux sociétés spécialisées dans la découpe de viandes et la distribution de produits alimentaires (Haute Savoie Viande et Fresh’Alp).

Even Amont : pour accompagner les exploitations

Dans un contexte fortement concurrentiel et volatil, les activités d’agrofournitures et de nutrition animale se concentrent sur le conseil et le service aux agriculteurs pour les aider à gagner en compétitivité, tout en se conformant aux nouvelles exigences sociétales. Deux initiatives illustrent notamment cet accompagnement de proximité :
- le lancement de la démarche « mesurer c’est gagner ! », groupes de progrès constitués par des producteurs laitiers adhérents partageant les mêmes préoccupations technico-économiques,
- la création en septembre 2011 d’AgriHub, centrale d’achats en agrofournitures, qui avec 18 à 22 % de parts de marché selon les segments (nutrition des plantes, santé végétale, semences).

 

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article