Filière laitière durableLe Groupe Bel et le WWF France renouvellent leur partenariat

| par CLG | Terre-net Média

Oeuvrant ensemble depuis 2012, Bel et WWF France ont renouvelé, pour la une troisième fois, leur partenariat. Au cours des prochaines années, ils souhaitent ainsi poursuivre la mise en ½uvre de solutions concrètes pour une filière laitière française durable et la sensibilisation des consommateurs.

« Depuis maintenant six ans, le groupe Bel et WWF France collaborent pour atteindre un même but : comprendre et limiter les impacts environnementaux liés à la production laitière et ainsi soutenir une filière plus responsable. Forts de cette collaboration et des actions concrètes d’ores et déjà initiées, nous avons à cœur de poursuivre et développer cette démarche conjointe », explique Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes par intérim au WWF France.

Dans le cadre de leur troisième partenariat, Bel et le WWF France ont défini de nouveaux axes de travail conjoints pour concrétiser leurs engagements et répondre aux enjeux majeurs de la filière laitière. Notamment, WWF France accompagnera Bel dans le déploiement de sa charte mondiale pour une filière amont durable dans l’ensemble des bassins laitiers du groupe. « Co-signée avec le WWF France, la charte guidera jusqu’en 2025 l’évolution des pratiques de l'entreprise et de ses 2 650 producteurs de lait pour inventer ensemble un modèle de croissance durable. Ainsi, elle définit des objectifs chiffrés ambitieux autour de six axes stratégiques, parmi lesquels l’accès au pâturage et l’alimentation animale durable et locale. »

Favoriser la mise en place de pratiques agricoles vertueuses

Par ailleurs, la charte prévoit la mise en place du programme "Fermes pilotes", organisé avec un panel d’experts dont WWF France et visant à identifier les pratiques innovantes déjà existantes et adaptées aux réalités locales, pour ensuite les partager et les déployer. Dans la même optique, le partenariat fournira le soutien technique nécessaire à des projets de terrain d’éleveurs du groupe Bel, afin de favoriser la mise en place de pratiques vertueuses telles que l’agroforesterie ou l’alimentation animale locale.

« Enfin, une politique de préservation des forêts et des écosystèmes naturels avec des objectifs chiffrés et concrets sera co-construite. La priorité sera portée sur trois matières premières (soja, palme et papier) reconnues comme ayant un impact fort sur la déforestation et sur lesquelles Bel peut avoir une action directe via l’alimentation des vaches laitières, les matières grasses végétales et les papiers et cartons utilisés pour les emballages. »

« Nous agissons concrètement pour une filière laitière durable depuis plusieurs années. Aujourd’hui, alors que les demandes des consommateurs pour des marques responsables s’accélèrent, nous choisissons à travers nos marques d’afficher nos engagements d’entreprise. Cette démarche en faveur d’une production laitière plus responsable sera en effet désormais portée et incarnée par les marques du Groupe, Leerdammer et Kiri, sur leurs emballages et dans leurs communications. En choisissant nos produits, les consommateurs soutiennent l’action commune de Bel et de WWF France en faveur de la protection de la nature et deviennent ainsi les acteurs du changement », explique Sylvie Borias, directrice communication & RSE du groupe Bel.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article