DéforestationGreenpeace dénonce l'addiction au soja OGM des élevages industriels européens

| AFP

Manger des ½ufs, de la viande de poulet ou de porc en Europe aggrave considérablement la destruction des forêts au Brésil et en Argentine, en raison de l'importation massive de soja OGM de ces pays pour nourrir les animaux, dénonce Greenpeace France mardi.

« Au Brésil et en Argentine, plus de 95 % du soja produit est génétiquement modifié », indique un rapport de l'ONG environnementale qui montre aussi que l'UE importe plus de la moitié du soja qu'elle utilise de ces deux pays (37 % du Brésil, 29 % d'Argentine, 15 % des Etats-Unis et 19 % du reste du monde).

« La culture du soja dans ces deux pays conduit à ratiboiser leurs forêts, dans le but de nourrir les animaux, notamment en Europe », résume à l'AFP l'auteure du rapport, Cécile Leuba, chargée de campagne Forêts pour Greenpeace. Dans le rapport intitulé « mordue de viande, l'Europe alimente la crise climatique par son addiction au soja », Greenpeace relève que 87 % du soja importé en Europe est destiné à l'alimentation animale.

Sur le total des besoins en soja de l'UE, les trois quarts sont destinés aux élevages industriels de poulets de chair ou poules pondeuses (50 %), ou de porcs (24 %). Les vaches laitières consomment pour leur part 16 % du soja importé et les vaches allaitantes 7 %.

« Ce que nous dénonçons, c'est le deux poids et deux mesures de l'Union européenne qui, d'une part, interdit les OGM et de nombreux pesticides, et d'autre part, autorise l'importation de soja OGM poussé avec des pesticides interdits en Europe », souligne Cécile Leuba. « Et ce que nous voulons montrer aux Européens, c'est que dans leur consommation de viande, d'œufs ou de produits laitiers se cache de la déforestation, car la majorité des animaux d'élevage ont du soja dans leur ration alimentaire quotidienne » a-t-elle ajouté.

Ainsi selon un calcul de Greenpeace, pour obtenir 100 g de blanc de poulet, il faut 109 grammes de soja. Pour le même poids en côte de porc, il en faut 51 grammes. Et, la production de soja a « plus que quadruplé au Brésil ces 20 dernières années », ajoute le rapport. Si l'Amazonie a été « relativement protégée de cette expansion » grâce au moratoire négocié en 2006 entre ONG, entreprises et autorités brésiliennes, la culture du soja s'est développée dans les savanes et les forêts du Cerrado, qui « a perdu la moitié de sa végétation d'origine ». La région du Gran Chaco, qui s'étend sur l'Argentine, la Bolivie et le Paraguay, « subit également une forte pression de l'expansion agricole », note le rapport.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 8 RÉACTIONS


farmer50
Il y a 8 jours
Si je me souviens bien ce que l'on m'a appris à l'école, le soja est un oléagineux avec 30 à 40% huile par Ha. Le tourteaux est un "déchet" ou "résidus" de la fabrication d'huile végétale qu'on retrouve dans nos carburants, lubrifiant, aliments, cosmétique, ……. . Je trouve que les escrolos oublient un peu vite cet état de fait et que si nos élevage arrêtent de consommer ces tourteaux, il va y avoir un problème.
Répondre
steph72
Il y a 8 jours
Mais pour moi le consommateur la priorité c'est le prix.
Alors c'est facile de dire l'élevage utilise du soja (mais aussi du colza,du pois....) le prix des produits n'augmente pas et beaucoup n'ont d'autres choix que de produire pour amortir toutes les charges.
Le système agricole pousse a produire,ça fait vivre beaucoup de monde autour de nous.
Répondre
Moty
Il y a 8 jours
Effectivement, nous sommes peu encouragés à être autonomes en protéines. Cependant, certaines laiteries imposent des protéines ( origine France ). En Bretagne, il y a des essais de cultures de soja ( ça existe depuis 25 ans en Bourgogne ou dans le sud-ouest ).
L'impact de la culture du soja sud-américain pose quand même beaucoup de questions ??
Répondre
Chrislait
Il y a 8 jours
Greenpeace France c'est 15 millions d'euros de budget en 2017 et avec tout ce pognon vous n'êtes même pas capable de faire des propositions. Vous auriez pu dénoncer la suppression de l'aide légumineuses !!!!
Répondre
steph72
Il y a 8 jours
Par contre greenpeace ne dénonce pas les accords commerciaux Mercosur USA qui vont augmenter l'exportation de viande produite avec du soja.vers l'Europe.
Quoi qu'on en dise c'est bien l'Europe qui a favorise l'importation de soja en refusant d'encourager la production de protéine.
Suppression de l'aide legumineuse.en est un exemple .
Répondre
Jett
Il y a 8 jours
Comme tous les mouvements contestataires, Greenpeace ne propose pas d'alternative réaliste. Et de plus mélange le sujet des produits importés non réglementés et la consommation de viande et d'oeufs. Que mange les Vegans?...du soja, du quinoa, des amandes qui viennent du continent américain! L'elevage europeen importe du soja des Amériques parce que c'est une protéine bon marché, demain si on se passe de viandes, on importera toujours des cultures non réglementés et bourrés de pesticides car ça sera bon marché!
Greenpeace ferait donc mieux de soutenir le made in France ou made in Europe, et defendre une juste remuneration des producteurs qui nous permettrais de produire et d'acheter des proteines européennes, pour lutter contre la déforestation plutôt que de soutenir la mode vegan.
Répondre
Innovation
Il y a 8 jours
Bonne chose ; on ruine l agriculture par la surproduction ! La au moins la production va baisser ! Simple question les aboyeurs soit il prêt a sortir le portefeuille ? Ce qui m inquiète ; on est critiquer, salit mais nos fruits dans nos champs n ont jamais autant été pillés
Répondre
Olmer
Il y a 8 jours
Encore une couche,être éleveur va finir par devenir un délit.
Vivement la pénurie alimentaire .....
Répondre