Menu

Dernières actualités

Les derniers reportages

Vidéos

Réservé aux abonnés
Les derniers commentaires

« De 32 ct à 50 ct, la variable d’ajustement, c’est toujours l’éleveur »

Adrien Lefèvre 22:29

Merci Web-agri pour le partage ! Ce sujet intéresse les éleveurs, pour preuve, notre vidéo APLI sur le sujet a été vue plus de 20 000 fois. Mais beaucoup de questions persistent : - pourquoi, face à de mêmes niveaux de prix en 2008, les producteurs retrouvaient ils à cet époque cet argent sur leur paie de lait contrairement à aujourd'hui ? - jusqu'à quel prix les industriels sont ils prêts à acheter pour faire tourner leurs outils ? - À quand une mobilisation des Producteurs pour reprendre notre avenir en mains ! Bonne lecture !

« De 32 ct à 50 ct, la variable d’ajustement, c’est toujours l’éleveur »

Nicolo 20:43

Chers camarades Mais pourquoi payer du lait 450 € quand on peut l avoir à 350 € !! Nous même nous ferions exactement la même chose si la situation se présentait à nous. Ne vous faites pas d illusion pour les cessations,les industriels l l'ont déjà anticipé. Et puis posons nous un peu les bonnes questions !! Est-ce que vous pensiez qu un système de la sorte,tel que des contrats ne mentionnant que des volumes sans prix, pouvait perdurer !! Avec des op qui espéraient naïvement modifier les contrats avec un prix une fois ceux-ci signés. Des op impuissantes et même pas d accord entre elles notamment à sunlait avec des dirigeants et leur égaux surdimensionnés qui ne raisonnent que volumes. Une fnpl qui n à que son nom et qui n est que l ombre d elle même. Il est où la brichard avec ces contrats ? C est pas faute de l avoir prévenu. Et un gouvernement qui avance en fonction des lobbys

Loïc Guines : « il y a trop de lait bio produit en France »

steph72 17:53

Je dirais que la faute revient à filière lait qui a augmenté la production en 2016,les prix ont chté et pour certains la solution pour continuer c'est faire du lait bio mieux payé. Voila 5 ans ,on en est avoir trop de lait bio,mais qu'est ce que cette organisation de production aussi nulle? Si les producteurs conventionnels etaient mieux payés,il y aurait eu moins ce phénomène d'opportuntés

Créez un compte gratuit

Toutes les informations sur l'élevage agricole