Menu

Les marchés agricoles

Lait

Cotations

Analyse

Marché haussier

Une collecte qui peine à rattraper son retard par rapport à l'an dernier et une demande dynamique portent les prix de la poudre et du beurre.

Lire la suite

Sur le même sujet

Si seulement « 4 000 €/t pour le beurre, c'était 400 € pour le lait »...

Paroles de lecteurs Si seulement « 4 000 €/t pour le beurre, c'était 400 € pour le lait »...

Les lecteurs de Web-agri ne croient plus à l'amélioration de la conjoncture et à la remontée du prix du lait, annoncées ...
Un bon nettoyage de l'installation de traite passe par l'élimination des souillures, la limitation de la pression en micro-organismes et une éventuelle désinfection (seulement si besoin). (©Terre-net Média)

Hygiène en élevage Nettoyer l'installation de traite dans ses moindres recoins

Pour un lait de qualité et une machine à traire fonctionnelle, le nettoyage de l'installation est primordial. Le circuit...

Viande

Cotations

Analyse

La crainte des éleveurs de devoir affronter une année de sécheresse s’estompe avec les pluies de ces derniers jours, même si ces précipitations n’ont pas été équitablement ré...

Lire la suite

Sur le même sujet

S'installer en bovins viande, c'est possible malgré les capitaux engagés

[Vidéo Youtube] Témoignages S'installer en bovins viande, c'est possible malgré les capitaux engagés

Certes, s'installer en bovins viande nécessite des capitaux importants (1 300 € de plus/1000 € d'EBE qu'en vaches laitiè...
Le foncier et le cheptel font grimper le capital à investir pour une installation en bovins viande. (©Terre-net Média)

S'installer en bovins viande 4 700 € d’actif immobilisé pour 1 000 € d'EBE : un capital énorme à financer

Encore plus qu'en lait, la filière bovin viande peine à renouveler ses éleveurs, dont une proportion encore plus élevée ...

Matières premières

Cotations

Analyse

Retrait face aux pluies

Les pluies qui ont touché une bonne partie de l'Europe et des affaires en retrait ont renvoyé les prix à la baisse.

Lire la suite

Les fondamentaux poussent à la hausse

Des stocks au plus en France et au Canada contraste avec la forte demande de la trituration. Dans ce contexte, les prix continuent de flamber.

Lire la suite

Forte tension

La tension du marché européen et les risques climatiques au brésil font bondir les prix du maïs.

Lire la suite

Nette inflation

Les prix ont vivement grimpé mais ont provoqué un retrait des acheteurs, tandis que la trituration européenne reste motivée par d'excellentes marges.

Lire la suite

Sur le même sujet

Les cours du blé, maïs et colza, au plus haut depuis huit ans la semaine passée, ont dégringolé en une journée. (©Pixabey // Création Terre-net Média)

L'info marché du jour A la suite d'une semaine de records, blé, maïs et colza plongent

Alors qu'ils avaient atteint des sommets la semaine dernière, les cours ont fortement dévissé hier, tant en blé, qu'en m...
Septoriose, le stade dernière feuille étalée, crucial pour la protection

Écho des plaines Septoriose, le stade dernière feuille étalée, crucial pour la protection

Si le risque septoriose était resté très limité dans le blé, jusqu’à présent, le retour de la pluie impose désormais d’ê...

Engrais

Cotations

Analyse

Retour au calme

Le récent appel d'offres indien a finalement fait reculer les cours mondiaux. La demande encore restreinte en France permet également une détente du marché.

Lire la suite

Sur le même sujet

Avec le Speed Control, Sulky adapte la forme de la nappe en fonction de la vitesse pour garantir la dose sur toute la largeur de travail. (©Sulky)

Épandage d'engrais Speed Control : Sulky adapte la nappe d'engrais à la vitesse d'avancement

Sulky prend en compte la déformation de la nappe d'épandage liée à la vitesse de travail. En appliquant une correction a...
« Plus l’outil d'aide à la décision proposera une gestion au plus près de la parcelle, plus il sera pertinent. » (©Terre-net Média)

Choix agronomiques Avoir confiance dans les prédictions numériques

Même si la majorité d’entre vous n’a pas encore eu recours aux services numériques, l’offre se déploie au nom de l’agroé...