Menu

Cotation physique du lait

Cotations des produits laitiers

Prix du lait moyen payé aux producteurs en France

Prix standard (38/32) tous laits (lait conventionnel + bio-IGPAOP)
France Marché 01/05/2021
347,76€/1000l
0
€/1000l
Prix standard (38/32) lait conventionnel*
France Marché 01/05/2021
331,3€/1000l
1
€/1000l
Prix standard (38/32) lait biologique
France Marché 01/05/2021
405,89€/1000l
0,85
€/1000l
Prix réel (TPQC) tous laits (lait conventionnel + bio-IGP-AOP)
France Marché 01/05/2021
374,03€/1000l
0,69
€/1000l
Prix réel (TPQC)) lait conventionnes*
France Marché 01/05/2021
354,5€/1000l
-1,9
€/1000l
Prix réel (TPQC)) lait biologique
France Marché 01/05/2021
430,36€/1000l
1,57
€/1000l
*Estimation avec hypothèse de non-recoupement entre la collecte AOP/IGP et la collecte biologique
Source : Enquête Mensuelle Laitière SSP-FranceAgriMer
Méthodologie
Le prix AOP/IGP des laiteries non-répondantes à l'enquête est estimé à partir du prix moyen des laiteries répondantes du même regroupement d'aires AOP/IGP. Pour le lait conventionnel, l'estimation du prix national est déduite du prix moyen "tous types de lait", du prix du lait bio et du prix du lait sous AOP/IGP, en faisant l’hypothèse que le recouvrement est nul entre la collecte de lait sous AOP/IGP et la collecte de lait bio. Les volumes de lait déclarés pour une production sous AOP/IGP sont ceux respectant un cahier des charges même s’ils ne font pas l'objet d'une transformation en produit AOP ou IGP.
*Estimation avec hypothèse de non-recoupement entre la collecte AOP/IGP et la collecte biologique
Source : Enquête Mensuelle Laitière SSP-FranceAgriMer
Méthodologie
Le prix AOP/IGP des laiteries non-répondantes à l'enquête est estimé à partir du prix moyen des laiteries répondantes du même regroupement d'aires AOP/IGP. Pour le lait conventionnel, l'estimation du prix national est déduite du prix moyen "tous types de lait", du prix du lait bio et du prix du lait sous AOP/IGP, en faisant l’hypothèse que le recouvrement est nul entre la collecte de lait sous AOP/IGP et la collecte de lait bio. Les volumes de lait déclarés pour une production sous AOP/IGP sont ceux respectant un cahier des charges même s’ils ne font pas l'objet d'une transformation en produit AOP ou IGP.

Beurre industriel standard, 82% de MG

Nouvelle-Zélande Fob 06/07/2021
Qualité : standard
4458€/t
-154
€/t

Beurre industriel standard, 82% de MG

Etats-Unis Départ 19/07/2021
Qualité : standard
1,78$/lb
0,02
$/lb

Poudre de lait écrémé, 0% de MG

Nouvelle-Zélande Fob 06/07/2021
Qualité : standard
3126€/t
-230
€/t

Poudre de lait écrémé, 0% de MG

Etats-Unis Départ 19/07/2021
Qualité : standard
1,26$/lb
-0,01
$/lb

Produits industriels

Beurre standard industriel 82% MG
FranceAgriMer Marché 12/07/2021
4022€/t
0
€/t
Poudre de lait 0% MG, consommation humaine
FranceAgriMer Marché 12/07/2021
2488€/t
-15
€/t
Poudre de lait 26% MG
FranceAgriMer Marché 12/07/2021
2911€/t
-99
€/t
Poudre de lactosérum, consommation animale
FranceAgriMer Marché 12/07/2021
979€/t
0
€/t

Collecte laitière mensuelle - lait biologique

FranceAgriMer Marché 01/05/2021
122mille litres
15
mille litres

Collecte laitière nationale hebdomadaire

FranceAgriMer Marché 05/07/2021
95,01
-1,2

Collecte laitière nationale mensuelle

FranceAgriMer Marché 01/05/2021
2167millions de litres
32
millions de litres

Prix du lait par régions, lait biologique

FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Auvergne-Limousin
405,74€/1000l
0,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Centre
386,15€/1000l
0,2
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Charente-Poitou
390,46€/1000l
0,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Grand Est
448,95€/1000l
-0,3
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Grand Ouest
390,96€/1000l
0,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Nord-Picardie
411,33€/1000l
-0,5
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Normandie
398,03€/1000l
-0,5
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Sud-Est
412,58€/1000l
0,2
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Sud-Ouest
402,47€/1000l
0,4
€/1000l

Prix du lait par régions, lait standard

FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Grand Est
340,55€/1000l
0,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Hauts-de-France
331,69€/1000l
0,1
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Auvergne-Rhône-Alpes
377,88€/1000l
0,8
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Bourgogne-Franche-Comté
462,95€/1000l
1,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Bretagne
334,85€/1000l
0,9
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Centre-Val de Loire
339,79€/1000l
-0,1
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Ile de France
374,76€/1000l
0,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Nouvelle-Aquitaine
337,82€/1000l
1,9
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Occitanie
340,18€/1000l
0,2
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Normandie
337,34€/1000l
0,3
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Pays de Loire
342,84€/1000l
1,3
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/05/2021
Régions : Provence-Alpes-Côte d'Azur
337,35€/1000l
0
€/1000l

Analyse hebdomadaire des produits laitiers

Contenu réservé aux abonnés Pro

Accédez à tout Web-agri sans engagement pendant 7 jours

L'analyse du 21/07/2021 est réservée aux abonnés Pro. Toutefois nous vous proposons l'analyse du 07/07/2021.

Affaires restreintes

Le manque d'affaires sur le marché intérieur pèse sur les prix de la poudre mais le marché des liquides se raffermit.

Les prix de la poudre de lait écrémé se sont légèrement effrités depuis le début du mois, faute d’affaires sur le marché intérieur. La demande des acheteurs est en effet couverte sur les prochains mois et les couvertures à plus long terme ne se font qu’au coup par coup pour le moment. Les stocks des fabricants sont toutefois limités et les carnets de commande bien remplis, ce qui limite encore la pression sur les cours.

La nette contraction de l’eurodollar a par ailleurs permis de retrouver un peu de compétitivité à l’international. Le marché des liquides retrouve en outre de la fermeté avec une hausse des prix de la crème industrielle et du concentré. Le lactosérum connaît quant à lui une évolution dispersée avec des qualités animales plombées par le retrait des céréales, mais des volumes destinés à l’alimentation humaine qui profitent encore d’une bonne valorisation.

Le beurre reste ferme en concentré, mais subit une forte correction en qualité standard. Côté offre, la production hexagonale a décroché de 2,6 % lors de la semaine du 21 juin dernier selon FranceAgriMer, et a ainsi accusé un net retard de 2,1 % durant la période par rapport à l’an dernier.  

Sur le même sujet