Menu

Cotation physique du lait

Cotations des produits laitiers

Prix du lait moyen payé aux producteurs en France

Prix réel (TPQC) tous laits (lait conventionnel + bio-IGP-AOP)
France Marché 01/02/2021
375,8€/1000l
-3,68
€/1000l
Prix réel (TPQC)) lait conventionnes*
France Marché 01/02/2021
354,7€/1000l
-4,4
€/1000l
Prix réel (TPQC)) lait biologique
France Marché 01/02/2021
488,39€/1000l
-13,15
€/1000l
Prix standard (38/32) tous laits (lait conventionnel + bio-IGPAOP)
France Marché 01/02/2021
349€/1000l
0,94
€/1000l
Prix standard (38/32) lait conventionnel*
France Marché 01/02/2021
327,7€/1000l
0,3
€/1000l
Prix standard (38/32) lait biologique
France Marché 01/02/2021
473,42€/1000l
-4,12
€/1000l
*Estimation avec hypothèse de non-recoupement entre la collecte AOP/IGP et la collecte biologique
Source : Enquête Mensuelle Laitière SSP-FranceAgriMer
Méthodologie
Le prix AOP/IGP des laiteries non-répondantes à l'enquête est estimé à partir du prix moyen des laiteries répondantes du même regroupement d'aires AOP/IGP. Pour le lait conventionnel, l'estimation du prix national est déduite du prix moyen "tous types de lait", du prix du lait bio et du prix du lait sous AOP/IGP, en faisant l’hypothèse que le recouvrement est nul entre la collecte de lait sous AOP/IGP et la collecte de lait bio. Les volumes de lait déclarés pour une production sous AOP/IGP sont ceux respectant un cahier des charges même s’ils ne font pas l'objet d'une transformation en produit AOP ou IGP.
*Estimation avec hypothèse de non-recoupement entre la collecte AOP/IGP et la collecte biologique
Source : Enquête Mensuelle Laitière SSP-FranceAgriMer
Méthodologie
Le prix AOP/IGP des laiteries non-répondantes à l'enquête est estimé à partir du prix moyen des laiteries répondantes du même regroupement d'aires AOP/IGP. Pour le lait conventionnel, l'estimation du prix national est déduite du prix moyen "tous types de lait", du prix du lait bio et du prix du lait sous AOP/IGP, en faisant l’hypothèse que le recouvrement est nul entre la collecte de lait sous AOP/IGP et la collecte de lait bio. Les volumes de lait déclarés pour une production sous AOP/IGP sont ceux respectant un cahier des charges même s’ils ne font pas l'objet d'une transformation en produit AOP ou IGP.

Beurre industriel standard, 82% de MG

Nouvelle-Zélande Fob 04/05/2021
Qualité : standard
5035€/t
-701
€/t

Beurre industriel standard, 82% de MG

Etats-Unis Départ 10/05/2021
Qualité : standard
1,81$/lb
-0,02
$/lb

Poudre de lait écrémé, 0% de MG

Nouvelle-Zélande Fob 04/05/2021
Qualité : standard
3433€/t
68
€/t

Poudre de lait écrémé, 0% de MG

Etats-Unis Départ 10/05/2021
Qualité : standard
1,18$/lb
0,01
$/lb

Produits industriels

Poudre de lait 26% MG
FranceAgriMer Marché 03/05/2021
2800€/t
-94
€/t
Beurre standard industriel 82% MG
FranceAgriMer Marché 03/05/2021
4150€/t
105
€/t
Poudre de lait 0% MG, consommation humaine
FranceAgriMer Marché 03/05/2021
2335€/t
-25
€/t
Poudre de lactosérum, consommation animale
FranceAgriMer Marché 03/05/2021
927€/t
6
€/t

Collecte laitière mensuelle - lait biologique

FranceAgriMer Marché 01/02/2021
88mille litres
-7
mille litres

Collecte laitière nationale hebdomadaire

FranceAgriMer Marché 26/04/2021
494millions de litres
1
millions de litres

Collecte laitière nationale mensuelle

FranceAgriMer Marché 28/02/2021
1892millions de litres
-16
millions de litres

Prix du lait par régions, lait biologique

FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Auvergne-Limousin
472,62€/1000l
-4,1
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Centre
469,19€/1000l
-2,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Charente-Poitou
476,99€/1000l
-3,1
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Grand Est
515,73€/1000l
-2,2
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Grand Ouest
485,12€/1000l
-2,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Nord-Picardie
483,73€/1000l
-0,8
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Normandie
492,39€/1000l
-1,7
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Sud-Est
480,43€/1000l
-4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Sud-Ouest
465,54€/1000l
-4,1
€/1000l

Prix du lait par régions, lait standard

FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Grand Est
365,5€/1000l
-0,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Hauts-de-France
345,9€/1000l
-0,1
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Auvergne-Rhône-Alpes
410,45€/1000l
-1,5
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Bourgogne-Franche-Comté
480,08€/1000l
-0,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Bretagne
353,71€/1000l
-1,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Centre-Val de Loire
371,6€/1000l
-1,3
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Ile de France
372,54€/1000l
-1,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Nouvelle-Aquitaine
358,77€/1000l
-2,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Occitanie
364,63€/1000l
-1,4
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Normandie
372,08€/1000l
-1,2
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Pays de Loire
372,71€/1000l
-1,6
€/1000l
FranceAgriMer Marché 01/02/2021
Régions : Provence-Alpes-Côte d'Azur
374,81€/1000l
-3
€/1000l

Analyse hebdomadaire des produits laitiers

Contenu réservé aux abonnés Pro

Accédez à tout Web-agri sans engagement pendant 7 jours

L'analyse du 12/05/2021 est réservée aux abonnés Pro. Toutefois nous vous proposons l'analyse du 28/04/2021.

Faible production

La collecte laitière poursuit son ralentissement et la tendance risque de s'aggraver ces prochaines semaines.

Les cotations des fabrications laitières restent fermes sur le marché européen malgré une demande bien plus discrète ces derniers jours. Les fabricants ont en effet planifié leur activité sur les prochaines semaines et le manque d’affaires pour des livraisons spots n’a ainsi que peu d’impact à court terme. Des intérêts acheteurs pour des livraisons de poudre de lait au second semestre continuent en outre d’être rapportés.

Le lactosérum est de surcroît toujours aussi demandé, notamment en qualité animale. Dans le même temps, la collecte hexagonale en enregistré un nouveau retrait lors de la semaine du 12 avril dernier, et a ainsi accusé un retard de près de 2 % par rapport à l’an dernier ! Les perspectives de production européenne sont d’ailleurs de plus en plus incertaines avec un climat sec qui est venu s’installer durablement sur le continent depuis le début du printemps.

La flambée des prix de l’alimentation du bétail risque également de réduire la collecte française pour les prochains mois. à noter toutefois, la remontée de la parité eurodollar vient entamé la compétitivité des exportateurs européens à l’international, au profit des origines américaines.

Sur le même sujet