Menu

Contenu réservé

Conseils de nutritionnisteStress thermique et acidose : le lait et le TB prennent un coup de chaud

Durant l'été, il peut être préférable d'humidifier la ration avec 1 à 2 l d'eau/VL et d'ajouter 250 g/VL de bicarbonate de sodium. (©Terre-net Média)
Durant l'été, il peut être préférable d'humidifier la ration avec 1 à 2 l d'eau/VL et d'ajouter 250 g/VL de bicarbonate de sodium. (©Terre-net Média)

Vous avez chaud ? Vos vaches laitières aussi ! Et on leur demande simultanément de mener à bien une gestation, de produire du lait, et pour les génisses de terminer leur croissance. Alors comment adapter l’alimentation pour minimiser l’impact de ce stress ? Quelles mesures prendre ? Julie Vallet du cabinet BDM les détaille pour vous.

Les vaches souffrent davantage de la chaleur que du froid. Le THI, Temperature Humidity Index, permet de situer à quel point elle peut être perturbée par l’élévation d’une température combinée à une humidité élevée. On remarque alors qu’une vache peut être perturbée dès 22°C ! Et ce, même si sa température corporelle se situe autour de 38,5°C et celle de son rumen 40°C.

876

Vous avez lu 6 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet