Menu

Marchés de l'alimentation animaleRetour de la hausse pour le tourteau de soja

Le prix du tourteau de soja n'était pas monté si haut depuis janvier 2021. (©Terre-net-media)
Le prix du tourteau de soja n'était pas monté si haut depuis janvier 2021. (©Terre-net-media)

Dans un contexte de forte demande internationale et de prévisions de production mondiale à la baisse, les prix du tourteau de soja sont au plus haut depuis des mois.

Le tourteau de soja approche les sommets atteints au premier trimestre de 2021 : ce 31 janvier, le cours au départ du port de Montoir est de 483 €/t pour le tourteau de soja 48 % pellets sur l’échéance février-avril. Soit une hausse de 20 €/t en quatre jours.

Dans ses tendances de marché lait/viande de janvier, l’Idele rappelle que le prix du tourteau de soja s’était stabilisé en novembre, puis était reparti à la hausse en décembre pour terminer 2021 sur une augmentation de 7 % en un mois.

Cours du tourteau de soja depuis trois ans
Cours du tourteau de soja depuis trois ans, départ Montoir (©Terre-net-media)
 

Cette hausse intervient dans « un contexte de demande internationale dynamique, de stocks mondiaux en repli et de prévisions de production mondiale revue à la baisse » pour la graine de soja, ce qui tire le prix du tourteau vers le haut. Le 12 janvier, l’USDA estimait ainsi la production mondiale de soja à 372,56 millions de tonnes (Mt), contre 381,78 Mt en décembre.

D’ici à l’arrivée de la récolte brésilienne sur le marché mondial, au mois de mars, « les disponibilités de soja devraient se faire rares », note l’Idele. Et le déficit hydrique qui est en train de s’installer au sud du Brésil et en Argentine réduit chaque jour davantage les estimations de récolte dans ces deux pays, ce qui porte les prix.

Autre élément de soutien des prix ces jours-ci : « Les USA ont vendu 264 000 t de soja à destination de la Chine, 141 514 tonnes au Mexique et 251 500 t à une destination non communiquée », rapporte Agritel ce 31 janvier. Sans oublier la fermeté de l’huile de palme et la hausse continue des cours du pétrole.

Réagir à cet article

Sur le même sujet