Menu

Maïs fourrageLes dates de début de chantier d'ensilage sont encore avancées

Après un mois de juillet historiquement sec et chaud, dans plusieurs régions les premiers chantiers d’ensilage ont déjà démarré en terres superficielles dans les maïs les plus desséchés. Ailleurs, les dates de début de chantier prévues sont encore avancées de quelques jours. (Article initialement paru le 08/07/2022, mis à jour le 02/08/22)

Carte de prévision d'ensilage 2022
Selon la dernière carte établie par Arvalis au 1er août 2022, les chantiers d'ensilage sont encore avancés de quelques jours. (©Arvalis institut du végétal)

À chaque mise à jour l'avance des maïs s'accentue.  Arvalis-Institut du végétal vient de mettre à jour sa  carte d’estimation des dates de début de récolte du maïs fourrage annonçant un grand nombre de chantiers d'ensilage avant le 15 août.

Des chantiers avant le 10 août et même déjà commencés

« Les dates de début de chantier prévues sont encore avancées de quelques jours, avec des premières récoltes qui devraient débuter avant le 10 août en région Rhône-Alpes, Franche-Comté et Poitou. Les régions Pays de la Loire, Nord Aquitaine, Centre, Lorraine et Champagne vont suivre rapidement. Mais, après un mois de juillet historiquement sec et chaud, dans plusieurs régions les premiers chantiers d’ensilage ont déjà démarré en terres superficielles dans les maïs les plus desséchés. » Et cela inquiète les éleveurs, comme en témoignage Marie-André, éleveuse du Morbihan, sur Twitter :

Les experts d'Arvalis rappellent notamment que sans pluie et avec des températures qui restent au-dessus des normales, les maïs vont donc continuer d'évoluer rapidement, « notamment dans les terres les moins profondes ».

Vérifier l'état des maïs

Avant de prendre la décision d'ensiler, il convient de vérifier l'état des maïs et ce, « en observant en cœur de parcelle le gabarit des plantes, l’état du feuillage, la fertilité des épis et le remplissage des grains ».

« Un diagnostic fiable sur le nombre de grains peut être réalisé à partir de 3 semaines après la floraison (SLAG : stade limite d’avortement des grains). Pour les situations les plus critiques, le nombre de feuilles vertes, le nombre de grains en place, la proportion des surfaces desséchées dans les parcelles sont les critères à prendre en compte pour décider d’ensiler ou d’attendre. »

Comparaison des maïs sous la sécheresse
Vérifier l'état du feuillage et le remplissage des grains pour prendre la décision d'ensiler ou non. (©Arvalis institut du végétal)

Réagir à cet article

Sur le même sujet