Menu

Vu sur les réseaux18 juillet : top départ pour l'ensilage 2022

Lionel partage une photo de son premier chantier d'ensilage de maïs réalisé au 18 juillet 2022. (©Lionel Aussenac)
Lionel partage une photo de son premier chantier d'ensilage de maïs réalisé au 18 juillet 2022. (©Lionel Aussenac)

Un éleveur du Tarn lance le top départ de l'ensilage 2022 (et ceci n'est pas une blague).

Sur la page des producteurs de lait, Lionel partage une photo étonnante pour un 18 juillet : un chantier d'ensilage de maïs. Chez lui dans le Tarn, la récolte a démarré. « Le maïs a des épis en lait, mais il sèche sur pied. Il n'est pas irrigué. Il a été semé au 12 avril (indice 500). » En effet cette année, les maïs sont en avance et souffrent du manque d'eau. Arvalis annonce environ 10 jours d'avance quant à la floraison, voire plus dans certaines régions.

Lionel n'est pas le premier apparemment : Jean-Marc, un collègue de Maine-et-Loire (au nord d'Angers) affirme avoir démarré aussi : « Il était sec sur pied et sans épis ». Un autre répond : « Vous allez presque pouvoir en resemer après pour une deuxième coupe  ».

Une info qui en inquiète plus d'un, comme Kévin qui s'exprime : « Cette maudite année va vraiment finir en catastrophe... Pas de fourrage, des aliments hors de prix... » Certains se posent des questions, comme Alexandre : « Quand je vois ce qui nous attend, ça donne envie d'arrêter le maïs. D'autres cultures s'adapteront mieux et sont moins cher. Luzerne, trèfle violet, fétuque... »

Réagir à cet article

Sur le même sujet