Menu

[Carte Arvalis] Maïs fourragePremiers chantiers d'ensilage prévus vers le 16 août, voire avant !

[Article mis à jour le 05/08/20 avec l'actualisation de la carte] Arvalis-Institut du végétal publie une carte des dates prévisionnelles de début des récoltes de maïs fourrage 2020. Les régions Pays de la Loire et Rhône Alpes devraient voir les premiers chantiers à la mi-août.

É

Date des ensilages de maïs 2020 par région selon les prévisions d'Arvalis
Estimation de la date de début de récolte des maïs fourrage 2020. Carte établie le 04/08/2020. (©Arvalis institut du végétal)
tablie le 9 juillet 2020 par Arvalis puis mise à jour tous les 15 jours, la carte des dates prévisionnelles de début des chantiers de récolte de maïs fourrage 2020 change progressivement du couleur dans certaines régions.

Les régions Pays de la Loire et Rhône-Alpes seraient celles qui devraient débuter les premières les récoltes, suivies des régions Centre, Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est. Les experts alertent les éleveurs : « Les modèles de prévision de stade prennent mal en considération le stress hydrique. Dans les situations les plus critiques, les chantiers d'ensilage pourraient débuter dans quelques jours. »

Maïs en stress hydrique : quand faut-il ensiler ?

« Dans certaines régions (Hauts de France, Haute-Normandie, Bourgogne-Franche Comté, Lorraine, Rhône Alpes), le manque de pluie constaté depuis début juillet, a provoqué des stress hydriques importants, notamment dans les sols moins profonds. Sur ces maïs, la partie tiges + feuilles se dessèche et la production de grains peut être très affectée. La décision d’ensiler est parfois délicate à prendre. »

L'institut recommande aux éleveurs de visiter leurs parcelles pour vérifier l'évolution des maïs (observation de l'état des plantes, de la maturité des grains). Mieux vaut commencer les récoltes tôt pour ne pas les finir à des taux de matière sèche trop élevés.

Des maïs en avance dans tout l'hexagone

L'institut technique revient sur le début de la campagne : « Il a été marqué par des températures très excédentaires jusqu’à fin mai. Même si le mois de juin, nettement plus frais, a atténué la tendance, les cultures restent en avance. En moyenne, les maïs ont fleuri entre 3 et 10 jours plus tôt que l’an dernier. Cette avance est plus marquée en Pays de la Loire, Centre, Bourgogne Franche-Comté et Rhône-Alpes. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet