Menu

Filière porcineLes prix du porc américain au plus bas depuis 13 mois, le marché chinois souffre

Les prix du porc américain sont tombés mercredi à leur plus bas niveau depuis 13 mois, asphyxiés par la situation du marché chinois, marqué par une offre très abondante face à une demande morose.

Le contrat de référence sur la viande de porc (lean hog ou porc maigre) est descendu jusqu'à 77,12 cents la livre (450 grammes), soit 1,71 dollar le kilo, une première depuis mi-décembre 2021.

Le ministère chinois de l'agriculture a pressé mercredi les éleveurs de prendre des mesures pour réduire leur cheptel porcin, considéré comme trop important. Les autorités se sont engagées à acquérir des volumes auprès des producteurs pour limiter l'effet sur leurs comptes. La production de viande de porc en Chine a atteint l'an dernier son plus haut niveau depuis huit ans.

Le prix du porc chinois a glissé, en début de semaine, jusqu'à 12,810 yuans la tonne, soit 1,895 dollars la tonne environ. Selon le ministère chinois de l'agriculture, les tarifs de gros sont aujourd'hui inférieurs au coût de production. Le contraste est marqué avec le pic enregistré en décembre, à 91,60 cents la livre pour le porc américain.

A l'époque, les opérateurs avaient salué l'assouplissement soudain des restrictions sanitaires en Chine, qui laissait espérer un rebond de la demande.

Mais outre l'offre abondante, le marché chinois a été confronté à un ralentissement de la demande du fait de la résurgence des cas de coronavirus.

Ralentissement de la demande en Chine

« Aujourd'hui, le marché dit aux producteurs américains : n'augmentez pas votre production, parce que nous n'avons pas la demande chinoise sur laquelle nous comptions », a commenté Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting.

« Le marché a maintenant besoin d'un signal montrant que les éleveurs américains ne vont pas augmenter » leur production, a ajouté l'analyste, pour qui les prix pourraient baisser encore davantage avant qu'un équilibre entre offre et demande ne soit trouvé.

Rich Nelson, d'Allendale, s'attend à ce que les craintes des opérateurs quant à la demande soient apaisées d'ici « le printemps ou l'été », avec « des prix plus élevés ».

Les États-Unis ont exporté, en 2022, pour 1,1 milliard de dollars de viande porcine vers la Chine, selon le ministère américain de l'agriculture, avec des volumes en baisse par rapport à l'année précédente.

La production chinoise est nettement remontée l'an dernier grâce notamment à une moindre propagation de la peste porcine africaine, qui frappe régulièrement le cheptel depuis 2018.

Réagir à cet article

Sur le même sujet