Menu

Revue des réseauxDes maïs aux hauteurs vertigineuses

Les pieds de maïs atteignent une hauteur record. (©AgriSkippy)
Les pieds de maïs atteignent une hauteur record. (©AgriSkippy)

L'été particulièrement pluvieux aura au moins profité aux maïs. Question hauteur, pas de souci à se faire pour la campagne 2021. Reste à savoir si les rendements en grain seront à la hauteur de ces pieds démesurés.

« Depuis le semis, les températures sont restées en dessous de la normale, à l'exception de courtes périodes début Juin et mi-juillet, ce qui explique les floraisons un peu plus tardives cette année, mais au niveau pluviométrie, on enregistre un excédent dans presque toutes les régions » soulignent les experts d'Arvalis à l'occasion de leur communiqué de presse sur les dates de prévision de récolte des maïs ensilages. Et s'il est bien une culture qui profite de cet été pluvieux, c'est le maïs. Comme le souligne Antoine Thibaud (alias AgriSkippy) en Normandie, « de mémoire d'homme, on n'a jamais vu des maïs aussi grand chez nous, partout entre 3m et 3m30 »

Chez Régis Desrumeaux, éleveur laitier dans l'Oise, comme chez Maël Daniau en Vendée, nombreux sont les agriculteurs à se sentir tout petit à côté de leurs cannes de maïs. 

Etienne, Agri youtubeurre le confirme. Dans la Sarthe, l'année 2021 n'aura pas été une année à moisson, mais une année à maïs ! Même si certains, comme Alexis restent prudents. Cette année la culture sera particulièrement sensibles à la verse : « ils n'ont pas développé leur racines étant donné qu'ils ont eu beaucoup d'eau ».

C'est d'ailleurs ce dont a été victime Didier dans les Ardennes, photo à l'appui sur la page des producteurs de lait. Plus les maïs sont haut et plus ils sont vulnérables. « Chez nous, il faisait 2 m 50. Mais voilà, inondation et tempête... C'est fichu pour cette année » s'attriste l'éleveur.

Maïs versé
Dans les Ardennes, certains maïs ont été touchés par la verse. (©Didier)

L'eau ne fait pas tout, comme le confirme Antoine, « les notre sont a 900 m (d'altitude) et ont souffert du manque de chaleur ces derniers temps... ça ne sera pas la meilleure année je pense »

Et s'il semble acté que la quantité sera au rendez-vous, le débat se porte maintenant sur la qualité des ensilages, car comme le rappelle Variable Ajustable, ce qui est important dans l'ensilage, « c'est l'énergie, l'amidon, le grain ! », et certains redoutent que la proportion tige / grain ne soit pas bonne cette année.

C'était effectivement ma question ! La chaleur ? Dans l'ensilage de maïs, ce n'est pas le vert qui est intéressant, mais l'énergie, l'amidon, le grain ...

Réagir à cet article

Sur le même sujet