Menu

Opti'soinsUne appli pour faciliter les échanges entre éleveurs et vétos

L'application Opti'soins comporte un module d’optimisation de tournée, un système de notification du temps de retard du praticien, un module de téléassistance (visio, chat) et aussi une fonction d’appel d’urgence déclenchant la venue d’un soignant de garde. (©Adventiel)
L'application Opti'soins comporte un module d’optimisation de tournée, un système de notification du temps de retard du praticien, un module de téléassistance (visio, chat) et aussi une fonction d’appel d’urgence déclenchant la venue d’un soignant de garde. (©Adventiel)

Adventiel sort une nouvelle application : « Opti'soins ». L'objectif est de faciliter les interactions entre les éleveurs et les soignants.

« Le désert médical en soignants animaliers s’intensifie de plus en plus en milieu rural. Ils sont de moins en moins nombreux pour répondre aux sollicitations des éleveurs. Les exploitants comme les praticiens subissent ainsi de plein fouet les conséquences qui en découlent : un planning saturé, des retards potentiels qui augmentent le temps d’immobilisation des animaux, lesquels peuvent s’en retrouver gravement blessés. Le contexte économique, notamment lié à la hausse des prix du carburant, et écologique peut décourager les vétérinaires à se déplacer pour des longs trajets. »

Suite à ce constat, la société Adventiel a créé une application mobile nommée «  Opti’Soins » sur laquelle les éleveurs et les soignants peuvent échanger facilement. Bouton d'urgence, téléassistance, échange de photos et vidéos : l'éleveur pourra solliciter le vétérinaire et obtenir une réponse rapide en cas d'urgence.

L'appli permet aussi à l'éleveur de consulter ses ordonnances et factures, et de recevoir des notifications lorsque le praticien est à l'approche de l'exploitation (mais aussi s'il est en retard, avec une estimation de ce retard pour ne pas perdre de temps). Côté vétérinaire, le module d'optimisation de tournée devrait aussi grandement intéresser.

Et l'application n'est pas uniquement réservée aux vétérinaires, elle est ouverte à tout intervenant dit "soigneur" : ostéopathe, inséminateur, etc.

Réagir à cet article

Sur le même sujet