Menu

Contenu réservé

ÉquipementProfiter de l'hiver pour anticiper les prochaines grosses chaleurs estivales

Alors qu’il faut de l’air sans courant d’air en hiver, de l’air AVEC courant d’air en été est un objectif dans les bâtiments larges. (©BTPL)
Alors qu’il faut de l’air sans courant d’air en hiver, de l’air AVEC courant d’air en été est un objectif dans les bâtiments larges. (©BTPL)

Au cœur de l'hiver, on n'a pas forcément la tête aux coups de chaud de l'été. Et pourtant, c'est le bon moment de les anticiper. Sans forcément investir beaucoup d'argent, les experts du BTPL donnent quelques astuces pour anticiper les grosses chaleurs et réduire les impacts sur la santé et la production des vaches.

L es vaches sont de plus en plus nombreuses à passer leurs étés en bâtiment et les épisodes de canicule se multiplient. Au cœur de l’hiver, cela peut sembler bizarre de publier un article sur des solutions pour réduire l’impact de la chaleur sur nos bovins... Et pourtant, chaque année à la sortie de l’été, des éleveurs disent « il faudra qu’on fasse quelque chose pour que l’an prochain les effets de la canicule sur notre troupeau soient réduits. » Les mois passent, un nouvel été démarre et les bonnes résolutions sont souvent oubliées… Et si, en ce début 2019 nous anticipions réellement…

Les chaleurs estivales : quels impacts sur la santé et la productivité des bovins ?

984

Vous avez lu 12 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet