Menu

Frédéric, éleveur laitier (61)« EDF me coupe l'électricité alors que je suis en robot de traite et racleurs »

Heureusement, Frédéric a pu se faire entendre et le courant lui a été vite rétabli afin de redémarrer son robot. (Photo non contractuelle) (©Terre-net Média)
Heureusement, Frédéric a pu se faire entendre et le courant lui a été vite rétabli afin de redémarrer son robot. (Photo non contractuelle) (©Terre-net Média)

« Ils m'ont coupé l'électricité ce matin pour un retard de paiement de 1 000 € alors que je suis en robot de traite, 100 vaches laitières et racleurs. » Voilà la mésaventure que partage Frédéric, éleveur laitier normand sur les réseaux sociaux.

« J'avais appelé, prévenu que je paierai en deux fois. J'ai voulu mensualiser mais ce n'est pas possible... Eh bien, ils ne se sont pas posés de questions : ils m'ont coupé l'électricité ce matin. » C'est dépité que Frédéric, un éleveur laitier de l'Orne (61) relate, sur la page Facebook des producteurs de lait, ce qui lui est arrivé en début de semaine. Et sans électricité : impossible de faire tourner le robot de traite ou encore les racleurs...

« En France, il vaut mieux rester chez soi, ne pas travailler, ils ne te coupent jamais l'électricité ou le gaz et tu as le droit à tout... Pauvre France ! », conclut l'éleveur dont le post a fait réagir bon nombre de ses collègues.

« Avec le compteur Linky, ils font ce qu'ils veulent »

« Ils n'ont pas le droit de faire ça normalement. Et on nous parle de bien-être animal... », s'indigne Guillaume lui aussi agriculteur. Et d'autres alertent : « C'est facile maintenant, avec le compteur connecté Linky, ils font ce qu'ils veulent. »

David recommande à Frédéric : « La prochaine fois, ne les appelle plus mais écris-leur car les écrits restent. Si tu leur as dit au téléphone le mois dernier que tu paierais en juillet, rien ne prouve que la personne l'a inscrit dans ton dossier. »

Paiement obligatoire sous deux jours

Heureusement, Frédéric a pu se faire entendre auprès de son fournisseur et le courant lui a été rétabli. Pour autant, la menace persiste puisqu'EDF lui exige de régulariser sa situation sous deux jours seulement au risque de voir son électricité coupée une nouvelle fois.

Nombreux sont ceux qui lui recommandent d'emmener cette affaire devant les tribunaux et l'une de ses collègues témoigne même : « Pour ma part, c'est 30 000 € de prélèvement qu'ils m'ont faits sans me prévenir. Erreur du technicien lors du changement de compteur Linky. Depuis, c'est en procédure avec avocats, des deux parties je précise... »

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet