Menu

Contenu réservé

PâturageGérer ses excédents pour aborder l’été plus sereinement

Topping à la Ferme du Vern à Saint-Yvi (29) : pâturage d’un paddock fauché la veille de l’entrée des animaux pour éviter les zones de refus et l’épiaison des graminées. (©Pâturesens)
Topping à la Ferme du Vern à Saint-Yvi (29) : pâturage d’un paddock fauché la veille de l’entrée des animaux pour éviter les zones de refus et l’épiaison des graminées. (©Pâturesens)

Maintenir une dynamique de pousse permet d’aborder la période estivale dans les meilleures conditions. Pour ce faire, il est indispensable de mettre en place une stratégie herbagère de gestion des excédents cohérente avec le chargement du site de pâturage. Alors, débrayage ou topping ? Florent Cotten, éleveur et conseiller à Pâturesens fait le point sur ces deux pratiques.

L

Topping à la Ferme du Vern à Saint-Yvi (29) : pâturage d’un paddock fauché la veille de l’entrée des animaux pour éviter les zones de refus et l’épiaison des graminées.
Topping à la Ferme du Vern à Saint-Yvi (29) : pâturage d’un paddock fauché la veille de l’entrée des animaux pour éviter les zones de refus et l’épiaison des graminées. (©Pâturesens)
e printemps est synonyme de pic de pousse de l’herbe mais également d’épiaison des graminées. Sans oublier l’amertume des bouses accumulées lors des passages précédents au pâturage, ce qui entraîne des zones de refus de plus en plus conséquentes. Deux stratégies herbagères peuvent alors être envisagées par les éleveurs pour gérer cette phase d’excédents et d’épiaison printanière : si les besoins du troupeau sont inférieurs à la pousse de l’herbe, il est nécessaire de débrayer des paddocks où les graminées sont à la limite de monter à épi. Cependant, si la pousse de l’herbe est insuffisante pour subvenir aux besoins du troupeau et que le chargement instantané du site de pâturage est conséquent, le topping est alors une bonne option.

1068

Vous avez lu 15 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet