Menu

MaïsAgir dès le semis pour éviter de nouvelles attaques de corbeaux

Période et profondeur de semis, traitements de semences et effaroucheurs : rien de neuf pour protéger les maïs contre les attaques de corvidés. Néanmoins, en combinant ces solutions, on réduit la pression et limite les risques.

En 2020, bon nombre d'agriculteurs ont subi des dégâts de corvidés sur leurs maïs, comme en témoignait Laurent qui se voyait obligé de resemer 8 ha, ou encore Thibaut sur Twitter :

Et alors que les semis 2021 approchent, il est temps de prendre ses précautions pour lutter contre les attaques. Les experts d'Arvalis institut du végétal recommandent d'éviter les semis en décalé par rapport aux parcelles environnantes (ni trop précocement, ni trop tardivement) et de respecter une profondeur de semis suffisante (4 à 5 cm).

Concernant les traitements de semences répulsifs, les essais prouvent leur efficacité dans les cas d'attaques modérées seulement. Pour autant, cela reste une piste à ne pas écarter.

Viennent ensuite les effaroucheurs (épouvantails, canons) mais les experts le savent : « Leur efficacité peut parfois être décevante suite à une accoutumance souvent rapide des oiseaux. Un passage humain régulier reste souvent le plus efficace pour éviter une installation des corbeaux dans la parcelle. »

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet