Menu

Évolution XYPour 2020, la coopérative lance cinq innovations génétiques

Évolution lance cinq innovations génétiques pour 2020. Index de santé du pied, de durée de gestation, d'homogénéité de descendance, d'efficience alimentaire : le catalogue se remplit. Sans parler du bilan génétique qui permet de mesurer l'impact de la génétique exprimée dans l'élevage.

« Décembre : l'indexation de l'innovation », voilà ce qu'a annoncé le groupe Évolution en lançant ses cinq nouveautés lors d'une conférence de presse. Au menu : santé du pied, durée de gestation, homogénéité de descendance, efficacité alimentaire et bilan génétique.

Génosanté : les index pour la santé des pieds

Les index génétiques Génosanté sont désormais disponibles en Normande : RLI (résistance aux lésions infectieuses) et RLNI (résistance aux lésions non infectieuses). La coopérative affirme : « Il s'agit de l'information la plus robuste existante en race normande, avec la plus grande population de référence. » Une avancée importante lorsqu'on sait que les boiteries constituent la 2e pathologie des élevages !

L'index durée de gestation pour améliorer l'IVV

L'index DG (durée de gestation) vise à réduire le nombre de jours improductifs. Les taureaux et les femelles se voient attribuer un nombre de jours positifs ou négatifs pour indiquer la durée de gestation par rapport à la moyenne raciale. La moyenne calculée entre père et mère permettra d'obtenir la durée de gestation totale pour le veau.

Évolution avance : « En utilisant les taureaux à durée de gestation courte, en moyenne à - 4 jours, un élevage de 100 VL pourra améliorer de 2 jours sa durée de gestation pour 4 bénéfices :

- Économie d'un coût d’alimentation de  2,6 €/VL/an soit 260 €/an

- Amélioration de 2 jours de l’IVV pour 2 €/VL/an soit 400 €/an

- En système saisonnier strict, 2 vaches non réformées et 2 génisses à élever en moins soit 2 x 300 € de surcoût en moins soit 600 €/an ou 6 €/VL/an

- Des vêlages mieux maîtrisés en période de naissance et facilité de naissance, facilitant le travail au quotidien avec un gain de temps. »

L'homogénéité de descendance pour plus de régularité

HD+ correspond à l'aptitude d'un taureau à transmettre une qualité de manière plus régulière à sa descendance. « Ainsi, les taureaux HD+ sont non seulement très améliorateurs sur un critère, mais "testés" pour leur aptitude à transmettre de manière plus homogène cette qualité. » Même chose : sur une femelle avec un défaut marqué, un taureau HD+ corrigera ce défaut de manière plus certaine.

L'efficience alimentaire pour piloter le 1er coût opérationnel de l'élevage

La synthèse efficience alimentaire vise à sélectionner les individus qui valorisent le mieux la ration sur la carrière. La synthèse EFA est disponible pour les taureaux Évolution et les femelles génotypées mais la coopérative n'en est qu'à la première étape : « C'est un sujet complexe qui nécessitera plusieurs étapes pour être traité intégralement et du temps. »

Le bilan génétique pour piloter vos objectifs

Le nouveau bilan génétique Évolution étudie le lien entre les données de génotypage et les performances. « Nous pouvons maintenant préciser la réponse de la génétique personnalisée dans chaque élevage. Dès lors que 20 femelles holsteins ou normandes ont été génotypées avec Évolution et qu’elles ont des performances enregistrées en L1 et sont toujours présentes. »

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet