Menu

Partenariat Sodiaal-SynutraSodiaal confirme négocier avec Synutra pour une reprise partielle de l'usine

La direction de Sodiaal a confirmé être en négociation avec le géant chinois Synutra pour racheter une partie de l'usine de Carhaix. (©Terre-net Média)
La direction de Sodiaal a confirmé être en négociation avec le géant chinois Synutra pour racheter une partie de l'usine de Carhaix. (©Terre-net Média)

La coopérative laitière Sodiaal a confirmé mercredi 29 août 2018 être entrée en discussion avec Synutra, numéro trois de la nutrition infantile en Chine, pour étudier la reprise d'une partie du site construit par le groupe chinois à Carhaix, dans le Finistère.

S odiaal a mis fin aux rumeurs et bruits de couloir mercredi 29 août 2018, en confirmant, dans un bref communiqué, être entré en discussion avec Synutra pour une reprise partielle de l'usine de Carhaix, dans le Finistère.

« Sodiaal confirme être entré en discussion avec Synutra pour étudier la reprise d'une partie du site de Carhaix (Finistère). Cette acquisition éventuelle lui permettrait d'accélérer son développement sur le marché porteur du lait infantile, en Chine et sur d'autres marchés mondiaux, conformément à son plan stratégique #Value, présenté aux adhérents de la coopérative fin 2017. »

« Sodiaal, qui dispose d'une expertise avérée en matière de séchage du lait, se doterait ainsi d’une capacité de production supplémentaire, comme prévu dans son plan #Value. »

« Quelle que soit la décision prise par le Conseil d'administration de Sodiaal, celle-ci aura pour objectif de valoriser dans la durée le lait des adhérents de la coopérative. »

La semaine dernière, la FRSEAO (Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de l'Ouest) et la Confédération paysanne (CP), entre autres, avaient exprimé leur inquiétude concernant l'usine Synutra, qui produit depuis deux ans de la poudre de lait infantile pour le marché chinois. La Confédération avait fait état de « saisies conservatoires » venant « d'être ordonnées à l'usine de Carhaix » en raison des impayés du groupe chinois envers Sodiaal. Elle évoquait une possible « reprise de parts sociales de l'usine » par la coopérative.

Très automatisée, l'usine Synutra de Carhaix a constamment connu depuis son inauguration, en septembre 2016, des difficultés de fonctionnement. Sodiaal devait initialement collecter chaque année quelque 288 millions de litres de lait auprès de 800 producteurs de la région pour alimenter cette usine. Selon la Confédération Paysanne, « seulement 350 producteurs trouvent débouché à Carhaix » actuellement. Selon des sources proches du dossier, la commercialisation en Chine de ce lait pour enfants n'aurait pas été non plus à la hauteur des attentes des investisseurs.

Réagir à cet article

Sur le même sujet