Menu

Concours général agricole 2021Le palmarès national de la catégorie agroforesterie

Le Concours général agricole compte une nouvelle catégorie au concours des pratiques agro-écologiques : l’agroforesterie. Ce concours coordonné par l'Afac-Agroforesteries et l'APCA « vise à mettre en lumière celles et ceux qui ont placé l'arbre au cœur de leurs pratiques agricoles », explique l’Afac. Découvrez le palmarès.

Depuis 2020, l’agroforesterie constitue, aux côtés de la catégorie "prairies et parcours", une nouvelle catégorie du concours des pratiques agro-écologiques dans le cadre du Concours général agricole. Ce concours est coordonné par l'Afac-Agroforesteries et l'APCA afin de mettre en valeurs les agriculteurs qui placent l’arbre au cœur des pratiques agricoles. « En diffusant et en popularisant les pratiques agroforestières au sein de la communauté agricole, le Concours général agricole des pratiques agro-écologiques - agroforesterie fait de l'intégration de l'arbre et de la haie un critère d'excellence des agriculteurs, quel que soit le système de production considéré », explique l’Afac. 

La catégorie agroforesterie est divisée en deux sections :

  • « implantation (pour les parcelles d’agroforesterie âgées de 5 à 10 ans et plantées par l’agriculteur candidat) ;
  • gestion (pour les parcelles d’agro-foresterie âgées de plus de 10 ans et gérées par l’agriculteur candidat) ».

Pour sa seconde édition, et en raison de la crise sanitaire, la cérémonie de remise des prix du concours des pratiques agro-écologiques 2021 a eu lieu en ligne. Les lauréats nationaux 2021 ont été annoncés sur Facebook en présence de Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation.

Pour la catégorie implantation :

1 er prix : EARL Plaine de vie, Bayonvillers (Somme)

2 e prix : Gaec Ferme des Pâtures, Orvaux (Eure)

Pour la catégorie gestion :

1 er prix : Corrine Bloch et Ernest Hoeffel, Walbourg (Bas-Rhin)
2 e prix : Vergers des Deux Vallées, Eus (Pyrénées-Orientales)

3 e prix : Gaec Les Rocs, Saint-Mesmin (Loire-Atlantique)

Ce concours se déroule en quatre étapes.

  1. La première étape se déroule à l’échelle locale. Elle est coordonnée par les « territoires organisateurs » (Chambres d'agriculture, Parcs nationaux, Parcs naturels régionaux et autres syndicats mixtes, communautés de communes, syndicats d'AOP, associations...).
  2. Pour chaque territoire, les candidats « présentent une parcelle représentative des pratiques mises en œuvre sur leur exploitation ».
  3. « Un jury local d’experts (agronomie, agroforesterie, apiculture, botanique…) approuvé par le CGA vient juger chaque parcelle concourant sur un même territoire, et sélectionne des lauréats locaux ».
  4. « Les dossiers des lauréats des premiers prix locaux sont présentés à un jury national, qui distingue des lauréats nationaux dans chacune des sections. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet