Menu

Production laitière biologiqueVers une progression de 52 % d’ici fin 2019

Dans les prochains mois, la France va confirmer sa place de deuxième producteur de lait bio en Europe, non loin derrière l'Allemagne. (©Watier Visuels)
Dans les prochains mois, la France va confirmer sa place de deuxième producteur de lait bio en Europe, non loin derrière l'Allemagne. (©Watier Visuels)

Le rythme actuel des conversions des exploitations laitières à la production biologique va faire exploser la collecte de lait bio ces prochains mois. De 600 millions de litres collectés en 2017, la France pourrait produire près d’un milliard de litres en 2019.

E n matière de production de lait biologique, la France a clairement changé de braquet. Deuxième producteur européen derrière l’Allemagne, la France va voir sa production augmenter de manière exponentielle ces prochains mois. Selon l’Institut de l’élevage, reprenant des chiffres de l’interprofession laitière, la production de lait bio devrait passer de 645 millions en 2017 à 982 millions de litres en 2019.

La collecte de lait biologique pourrait avoisiner le milliard de litres d'ici fin 2019 en France.
La collecte de lait biologique pourrait avoisiner le milliard de litres d'ici fin 2019 en France. (©Institut de l'élevage)
« En 2016, la filière comptait 16 conversions d’exploitation chaque semaine », ont expliqué Jérôme Pavie, de l’Institut de l’élevage, et Catherine Experton, de l’Itab, lors de la journée « Grand angle lait » organisée début avril 2018. Un nombre de conversion allant croissant. « Au 1er janvier 2018, nous comptions 2 792 exploitations laitières biologiques, soit 11 % de plus qu’en 2015. »  Le cheptel a augmenté de 15 % en deux ans, à 152 480 vaches début 2018. « Les nombreuses exploitations actuellement en conversion vont, dans les prochains mois, démarrer leur production sous label bio, faisant ainsi grimper le niveau de la collecte. »

Au sein de l’Europe, c’est en France que la progression du lait bio sera la plus forte. En tête du classement, l’Allemagne va augmenter d’un tiers sa production entre 2016 et 2018. En fin d’année, la collecte de lait bio atteindra 1,042 milliards de litre outre-Rhin. Troisième sur le podium européen avec 680 millions de litres fin 2018, le Danemark devrait observer le même niveau de croissance que son voisin allemand.

En Europe, la France enregistrera la plus forte croissance de collecte de lait bio

C'est en France que la production de lait biologique va croître le plus en Europe.C'est en France que la production de lait biologique va croître le plus en Europe. (©Institut de l'élevage)

« En France et en Europe, quasiment tous les signaux sont au vert pour le lait biologique », résument Catherine Experton et Jérôme Pavie. La consommation est en hausse mais elle doit poursuivre sa progression pour que l’équilibre offre-demande permette de maintenir la valeur. Les spécialistes ne semblent pas inquiets quant à la forte hausse de la collecte. « Le prix producteur est resté stable au fil des années. Et le différentiel de prix entre le lait conventionnel et le lait biologique reste élevé. »

Rédacteur en chef de Terre-net

Réagir à cet article

Sur le même sujet