Menu

Volailler LDCLes ventes en forte progression au 1T, grâce à la restauration

Les ventes du volailler LDC (marques Le Gaulois, Loué, Marie) ont fortement progressé lors du premier trimestre de son exercice décalé 2021-2022, notamment grâce à la reprise de l'activité dans la restauration, a annoncé le groupe mercredi.

Son chiffre d'affaires a progressé de 11,3 %, à près de 1,2 milliard d'euros lors du premier trimestre, de mars 2021 à fin mai 2021, avec des volumes vendus en hausse de 7 %, a indiqué LDC dans un communiqué.

Concernant le pôle Volaille, il bénéficie de l'intégration du groupe Ronsard, spécialisé dans l'abattage et la transformation de volailles. Par ailleurs, « avec la levée progressive des mesures de restriction sanitaire, le pôle constate une évolution de son mix-clients au profit des circuits de restauration hors domicile (restaurants, restauration scolaire et collective) et export ». Si les volumes en grandes et moyennes surfaces (GMS), en forte hausse au cours du 1er trimestre 2020-2021 en raison du confinement, « sont mécaniquement en recul », le chiffre d'affaires de l'exercice en cours « intègre les revalorisations tarifaires obtenues par le groupe depuis le début de l'année ».

Le pôle international est lui aussi « en progression » grâce aux produits élaborés, notamment grâce à la contribution de la Société Marnevall en Hongrie. Enfin, le pôle Traiteur progresse de 23,7 % (+ 13,1 % en volume) à 181,8 millions d'euros, bénéficiant d'un effet de base favorable.

Le groupe communiquera ses objectifs financiers pour l'exercice 2021-2022 à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels le 6 octobre.

Réagir à cet article

Sur le même sujet