Menu

Chien de troupeauDominique Goyon (15) : « J'ai gagné en confort de travail grâce aux chiens »

Après une quinzaine d'années de travail avec ses chiens, Dominique Goyon ne reviendrai pas en arrière. Pour l'éleveur bovin du Cantal, ils lui permettent d'assurer seul les manipulations, notamment au pâturage. L'éleveur a aussi voulu aller plus loin dans sa relation avec son troupeau en suivant une formation lui permettant de mieux comprendre le comportement de ses animaux.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Éleveur de vaches allaitantes dans le Cantal depuis 1999, Dominique Goyon est assez proche de ses animaux, et ce dès leur plus jeune âge. Et le chien de troupeau ne fait qu'améliorer cette relation de proximité. « Je travaille avec deux chiens et un troisième en cours de dressage », explique-t-il.

« Avant pour déplacer le troupeau, on faisait appel à beaucoup de monde. Aujourd'hui, le fait de manipuler les bêtes avec les chiens plutôt que des étrangers qui n'étaient pas reconnus par le troupeau, ça se passe sans stress. »

Pour dresser ses chiens, il a suivi la formation d'initiation puis de perfectionnement de l'Institut de l'élevage. L'éleveur a ensuite voulu aller plus loin avec la formation MSA "Comprendre son troupeau pour travailler en sécurité avec son chien", lui permettant ainsi de s'adapter aux situations particulières pour placer le chien au bon endroit au bon moment.

Éleveur lui aussi mais également formateur chiens de conduite agréé par l'Idele, Thierry Le Morzadec commente : « Pour sécuriser les interventions auprès des animaux, il faut avoir créé au préalable une relation de confiance. L'éleveur doit être reconnu comme référent, l'autorité doit être rassurante pour le troupeau. Les animaux sont capables d'apprendre des situations positives et de les mémoriser dans le temps. Et pour construire cette relation de confiance, le chien va avoir un rôle central, il doit rester sous le contrôle du maitre. »

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet