Menu

Contenu réservé

Prairies de longue duréeQuels mélanges pour une prairie multi-espèces de plus de trois ans ?

Pour une prairie de fauche, évitez les RGA tardifs et le trèfle blanc. De même, pour une prairie de pâturage, il faut dans la mesure du possible éviter le RGH, le dactyle, la fléole, le trèfle violet et la luzerne qui ne sont pas les mieux adaptés. (©Terre-net Média)
Pour une prairie de fauche, évitez les RGA tardifs et le trèfle blanc. De même, pour une prairie de pâturage, il faut dans la mesure du possible éviter le RGH, le dactyle, la fléole, le trèfle violet et la luzerne qui ne sont pas les mieux adaptés. (©Terre-net Média)

Pour installer correctement une prairie dans le temps, mieux vaut miser sur un semis de plusieurs espèces fourragères dans un maximum de six espèces et huit variétés. L'idéal est de semer à 1,5 cm de profondeur, pas plus. L'Association française pour la production fourragère (Afpf) vient d'éditer un guide pour bien choisir ses mélanges de semences.

L’implantation d’une prairie de longue durée demande une réflexion plus élaborée et une préparation de semis plus précise que celle d’une prairie de courte durée basée le plus souvent sur le ray-grass, espèce particulièrement facile à réussir. En semant une composition pluri-espèces de longue durée, l'objectif est que celle-ci dure au moins trois ans, et que toutes les espèces présentes dans le sac de semences aient une bonne chance de contribuer à la future prairie.

pas plus de six espèces

755

Vous avez lu 10 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet