Menu

Vu sur YoutubeMise en place d’une plantation agroforestière chez un éleveur ariégeois

Philippe est éleveur en Ariège d’un troupeau de 100 vaches limousines qu’il élève en bio. Il a décidé de mettre en place une plantation agroforestière sur une de ses parcelles de 10- 12 ha. Objectif : 40 tiges à l’hectare. Mais il ne fait pas ce travail seul, il a fait appel à un professionnel. Nelson Guichet, conseiller forêt, arbres et bois nous explique les différents avantages de l’agroforesterie.

Nelson Guichet est conseiller forêt, arbres et bois. C’est lui qui pilote le projet d’agroforesterie chez Philippe, éleveur de Limousines en bio en Ariège. Dans une vidéo mise en ligne par la chambre d’agriculture de l’Ariège, il nous présente les avantages de la mise en place d‘une plantation agroforestière.

Sur ce terrain de 10-12 hectares, Nelson souhaite planter 40 tiges à l’hectare. Il a choisi diverses essences (charme, alisier, chêne sessile) pour différentes fonctionnalités. En créant cette parcelle en agroforesterie, il vise plusieurs objectifs :

  • Segmenter une grande prairie pour « créer des parcs de pâturage tournant dynamique » ;
  • « Atténuer les extrêmes climatiques pour protéger les troupeaux de la sècheresse, du vent, de la pluie » ;
  • « Améliorer la qualité du sol » ;
  • « Améliorer les conditions de la parcelle tant au niveau matière organique avec l’apport des feuilles et racines fines qu’en en termes d’amélioration des système hydriques  » ; 
  • « Améliorer la rétention d’eau sur la partie haute et drainer dans le fond de la parcelle » ;
  • À terme utiliser les arbres plantés pour du bois d'œuvre.

À plus long terme il s'agira d'améliorer le bien-être animal et les conditions de travail.

Retrouver le témoignage de Nelson Guichet en vidéo :

Cliquez sur la flèche pour lire la vidéo

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet