Menu

En vidéoS. Passot (01) nous fait visiter son bâtiment multi-dômes 70 places en logettes

Le troupeau de Montbéliardes de Stéphane Passot dans l'Ain a récemment posé ses valises dans une toute nouvelle stabulation. L'éleveur a opté pour un bâtiment de type tunnel pied droit (aussi appelé multi-dômes). Ses avantages : une luminosité importante, l'isolation de la couverture, l'aération avec un système d'ouverture automatique du toit et surtout son prix.

Dans une nouvelle vidéo postée sur sa chaîne Youtube, Stéphane Passot nous fait visiter son nouveau bâtiment. Éleveur laitier dans l'Ain, Stéphane a fait le choix de passer d'une aire paillée à une stabulation en logettes caillebotis et n'a aucun regret : « Les vaches sont plus propres, le niveau cellulaire a baissé et je gagne du temps au quotidien », confie-t-il à un confrère dans les commentaires sous sa vidéo.

Il a alors opté pour un bâtiment assez atypique puisqu'il est de type tunnel pied droit, aussi appelé multi-dômes. Il s'agit en fait de 3 tunnels disposés côte à côte. « Ils font chacun 10 m, 12 m et 14 m de large sur 55 m de longueur.

Visite guidée avec Stéphane en vidéo :

Cliquez sur l'image pour lancer la visite de la ferme en vidéo

Coût total de l'investissement : environ 800 000 € pour 70 places en logettes, 40 veaux, une nouvelle installation de traite et une aire de stockage. Pour avoir comparé les devis, l'éleveur estime que ce type de bâtiment est 30 % moins cher que les autres. « Pour le même prix qu'une stabulation avec toiture en fibro, j'ai en plus l'isolation et l'ouverture automatique du toit sur chaque tunnel. En plus, l'agrandissement est facile à réaliser si besoin. » En effet, la couverture est isolée avec de la laine de roche prise en sandwich entre deux bâches, ce qui garde la fraîcheur l'été.

Pour la salle de traite, Stéphane a opté pour une Xpressway 2x8 TPA de Boumatic toutes options (identification, décrochage, compteurs à lait...). Il a même déjà prévu la place pour l'agrandir en 2x12. En sortie de traite, il a également installé une porte de tri qui amène soit vers la stabulation, soit vers l'un des deux box d'isolement.

Salle de traite Xpressway de Boumatic
Stéphane a installé sa salle de traite Boumatic Xpressway 2x8 TPA mais a déjà prévu la place pour l'agrandir en 2x12. (©Stéphane Passot)

À côté de la salle de traite se trouve la nurserie, équipée en cases individuelles sur caillebotis. Passés 8 jours, les veaux sont placés en cases collectives paillées avec Dal. Pour le paillage, l'éleveur a installé un plancher au-dessus des cases, ce qui lui permet de pousser la paille à la main.

Nurserie des veaux
Les veaux passent en cases collectives à 8 jours. Stéphane n'a plus que ces lots-là à pailler puisque les vaches sont désormais en logettes. (©Stéphane Passot)

Pour ce qui est du logement des vaches, elles disposent de 2 doubles rangées de logettes et de 80 places au cornadis (ce qui limite la concurrence pour 70 VL). Les caillebotis sont raclés par l'aspirateur Discovery de Lely.

En bout de bâtiment, Stéphane a aussi gardé un espace de stockage couvert (pour les sciures ou encore le tourteau et les minéraux) et même un parking couvert pour les intervenants (inséminateurs, vétérinaires, etc.).

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet