Menu

Bilan de l’année agricole2022, une mauvaise année pour plus d’un tiers des éleveurs

Pour 34 % des éleveurs, 2022 est une mauvaise année. (©Pixabay)
Pour 34 % des éleveurs, 2022 est une mauvaise année. (©Pixabay)

Si les aléas climatiques, en particulier la sécheresse et les canicules de l’été, auront marqué l’année 2022, les éleveurs n’en garderont pas tous un souvenir horrifié. 26 % des lecteurs de Web-agri considèrent qu’il s’agissait d’une bonne année, mais plus d’un tiers ont passé une année mauvaise voire catastrophique sur le plan professionnel.

L’année 2022 a été marquée par les aléas climatiques, et bon nombre d’éleveurs ont dû faire face aux conséquences de la sécheresse et des canicules successives de l’été. Ainsi, 20 % des lecteurs de Web-agri considèrent les 12 mois écoulés comme une mauvaise année, et 14 % jugent même 2022 comme « une année catastrophique ». 

Il est vrai que, selon Agreste Prairies, la production cumulée des prairies permanentes en 2022 est inférieure de 24 % à la période de référence, même si la fin de l’année a permis de compenser en partie le déficit de l’été.

À l’inverse, 26 % estiment qu’il s’agissait d’une bonne année, et 7 % en parlent même comme d’un « grand cru ». Enfin, un tiers (32 %) jugent l’année comme étant « moyenne ».

NB : Ce sondage a été publié sur Web-agri du 13 au 21 décembre, 1 032 personnes y ont répondu. Les résultats ne sont qu'indicatifs, l'échantillon n'a pas été redressé. 

Réagir à cet article

Sur le même sujet