Menu

Prix du laitLes éleveurs ne croient pas au respect de l’accord du 24 juillet

L’accord conclu par les acteurs de la filière laitière le 24 juillet dernier au ministère de l’Agriculture prévoit une revalorisation du prix du lait sur certains produits de consommation, intégralement répercutée aux éleveurs. Quant à obtenir un prix supérieur à 340 €/1.000 dans les prochains mois, les éleveurs n’y croient pas.

A

l’issue de la réunion ministérielle de la filière laitière, le 24 juillet dernier, les distributeurs « se sont engagés à accorder dès le mois d’août, dans le cadre des négociations bilatérales avec leurs fournisseurs, des hausses de tarifs sur un certain nombre de produits premiers prix et à marque de distributeurs. »

En prenant pour référence de prix ceux pratiqués à la fin 2014, les éleveurs pourraient logiquement espérer, au moins pour une partie de leur production, un prix du lait légèrement supérieur à 340 €/1.000 l. Or ces derniers n’y croient pas.

Selon un sondage en ligne(1), 79,5 % des éleveurs répondants(2) ne pensent pas que leur laiterie leur paiera leur lait à ce tarif dans les prochains mois. Seuls 12,4 % sont confiants quant au respect de l’accord, à la fois par les distributeurs, mais aussi les transformateurs.

Sondage en ligne sur Web-agri.fr du 31 juillet au 24 août 2015. 1.676 votants.

Rédacteur en chef de Terre-net

Réagir à cet article

Sur le même sujet