Menu

Contenu réservé

Troupeau laitierLe robot de traite, vous y pensez ? Et pourquoi pas d'occasion ?

Si trouver un salarié pour traire et s'occuper du troupeau peut ressembler à un parcours du combattant, comment gagner en souplesse et en confort de vie . La mécanisation et la robotisation sont-elles les bonnes solutions ? Est-ce envisageable économiquement ? Neuf ou d'occasion ? Le BTPL répond à ces questions.

Le temps d'astreinte (travail non reportable d'un jour sur l'autre, c'est-à-dire la traite, l'alimentation, le paillage, etc.) représente la plus grande part du travail en élevage laitier. La traite est le principal poste d'astreinte. Avec les évolutions récentes de structure, la tendance est à l’allongement du temps passé à la traite. Le nombre de vaches grandit plus vite que la salle de traite. L’étude Logimat de 2013-2016 montrait une hausse du nombre de postes de 3 à 4 % contre 25 % pour le nombre de vaches.

587

Vous avez lu 13 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet