Menu

Revue des réseauxLes coupures éventuelles d'électricité inquiètent les éleveurs laitiers

Y-aura-t-il des coupures d'électricité cet hiver ? (©Pixabay)
Y-aura-t-il des coupures d'électricité cet hiver ? (©Pixabay)

Les possibles coupures d'électricité cet hiver préoccupent les éleveurs laitiers, qui commencent à s'organiser pour y faire face.

Le gouvernement prépare les Français à la possibilité de coupures d'électricité pendant l'hiver, avec des délestages tournants qui pourraient avoir lieu dès janvier selon RTE, soit le matin entre 8h et 13h ou le soir entre 18h et 20h, pendant 2 heures d'affilée maximum. 

Face à cette probabilité, l'inquiétude monte chez les éleveurs laitiers qui pourraient être fortement impactés lors de la traite, qu'ils soient en salle de traite ou équipés de robots. 

Antoine Thibault, éleveur laitier dans l'Eure, envisage d'avancer son heure de traite le matin pour finir avant 8h : 

Sur la page facebook des producteurs de lait, plusieurs éleveurs envisagent également de modifier leurs horaires de traite. « On se réveillera à tour de rôle à 5 h le matin pour avoir terminé à 8h » et « on ira traire à 15h. A 18 h, on sera en train de boire l'apéro devant le feu à bois en s'éclairant à la bougie », plaisante amèrement Isabelle. 

Claude lui ne sera pas impacté, toutes ses vaches seront taries au 20 décembre jusqu'à fin février : « C'est ça d'avoir des vêlages groupés et de ne pas traire pendant les périodes froides où la plupart du temps, tout gel ou casse ! ». Bruno ne pense pas non plus être touché, il est en système monotraite. L'hiver, il trait ses vaches l'après-midi pour ne pas subir les gelées du matin. 

D'autres s'inquiètent pour le refroidissement du lait ou encore pour leurs clôtures, ou le système anti-gel de leurs abreuvoirs..

Pour faire face aux coupures annoncées, les groupes électrogènes sont de sortie. Julien Lep, éleveur sarthois, indique sur twitter avoir fait le plein du sien. Ceux qui n'étaient pas encore équipés, investissent...

... mais les groupes électrogènes ne sont pas si faciles à trouver, comme l'explique Alexandre sur la page facebook des producteurs de lait.

Pour suivre les tensions sur le réseau et les coupures éventuelles, rendez-vous sur le site Monecowatt.fr., il est également possible de se créer une alerte pour être prévenu en cas de risque de coupure. 

Réagir à cet article

Sur le même sujet