Menu

Vu sur YouTubeThéo teste le valet de ferme 100 % électrique de WorkyQuad

Sur YouTube aussi, ce sont désormais les agriculteurs qui testent et donnent leurs avis sur le matériel. C'est le cas de la nouvelle vidéo de Loagri dans laquelle Théo explique ce qui lui plaît dans l'utilisation du Worky Quad 100 % électrique.

Cliquer sur l'image pour démarrer la lecture de la vidéo.

La nouvelle vidéo publiée par Loagri sur sa chaîne YouTube concerne non pas un engin XXL, mais le valet de ferme 100 % électrique baptisé Worky Quad.

Aux commandes, Théo donne ses impressions sur l'outil dont il a l'utilité quotidienne sur sa ferme. Par exemple pour nettoyer les cases à veau plutôt que de devoir le faire à la fourche. Principal avantage : l'absence totale d'émission polluante. Un atout majeur lorsqu'il s'agit de manœuvrer dans les bâtiments. Sans oublier l'absence de bruit qui permet au jeune exploitant de travailler sans nuire au bien-être de ses animaux.

Commandes ergonomiques, rayon de braquage court et performances hydrauliques

Côté puissance, l'outil propose 5,7 kW, ce qui en fait l'un des plus puissants du marché en version électrique. Selon l'éleveur, les commandes sont ergonomiques et assez difficiles de manière à ce qu'un enfant ne puisse pas déplacer l'engin. En termes de capacité, le fumier pailleux des veaux ne pose aucune difficulté. Pour vérifier les performances de la machine, l'agriculteur enfourche du fumier beaucoup plus directement dans la fumière. Là aussi, le levage ne pose aucune difficulté.

En fonction de la tâche à effectuer, la nervosité de l'outil peut être adaptée. La partie avancement répond proportionnellement à la poussée des manettes. Mieux vaut être délicat mais si besoin, le chariot répond au quart de tour. Enfin question manœuvrabilité, son gabarit réduit permet de ne pas avoir à déplacer de matériel, le petit bolide se faufile presque partout. Rayon de braquage : 1 m si l'opérateur décide d'actionner seulement les roues du côté opposé à celui où il souhaite diriger l'engin.

Les youtubeurs se mettent au diapason de Web-agri et Terre-net : quoi de mieux que l'avis d'un agriculteur vis à vis d'un matériel utilisé chaque jour sur la ferme ?

Sébastien Duquef, journaliste rédacteur à la rubrique machinisme de Terre-net, je suis passionné d’agriculture depuis mon enfance. Après 12 ans passés au service de la recherche et de l’innovation variétale chez un semencier français, je me suis tourné vers le machinisme. Depuis 2015, j'ai rejoins la rédaction Terre-net Média pour partager avec vous ma passion pour les machines et les nouvelles technologies.

Réagir à cet article

Sur le même sujet