Menu

Filière porcine dans l’Union européenneLa production se replierait de 3 % en 2015

Le service statistique et de la prospective livre ses prévisions pour 2015 en matière de production de viande porcine.

« Selon les prévisions des Etats membres, la production porcine européenne devrait se replier de 3 % en 2015, dans un environnement marqué par des difficultés à l’exportation.

Sans surprise, la production espagnole augmenterait très fortement (près de 8 %), en lien avec l’augmentation de son troupeau de truies. Les productions polonaises et danoises progresseraient également, mais dans une moindre mesure. Celles de pays importants tels que l’Allemagne et les Pays-Bas feraient l’objet d’une relative stabilité en 2015. Des prévisions de production en baisse pour l'Union européenne en milliers de têtes.

En 2014, le cheptel porcin des principaux producteurs de l’Union européenne progresse ou reste quasiment stable, à l’exception du cheptel français qui enregistre une légère baisse (- 1 %). 

Le troupeau le plus important, celui de l’Allemagne, reste quasiment stable ainsi que son contingent de truies. En deuxième position vient le cheptel ibérique, qui fait l’objet de la plus forte progression (+ 4,1 %), tiré par la hausse des exportations de viande porcine espagnole en 2014. Le troupeau espagnol de truies augmente dans une proportion encore plus importante : près de 5 %. Les cheptels danois et italiens sont en légère progression, malgré une réduction d’environ 1 % de leurs effectifs de truies.

En 2014, les abattages de porcins augmentent fortement en Espagne et aux Pays-Bas (un peu plus de 4 %), mais surtout en Pologne (+ 7 %). Ils sont à peu près stables en Allemagne et en France, en léger repli au Danemark (- 2%) et se réduisent fortement en Italie (- 17 %). »

Réagir à cet article

Sur le même sujet