Menu

En vidéo chez Sébastien Delva (59)Coup de gueule à propos du suivi de pâturage imposé par Sodiaal

C'est avec cet humour qu'on lui connaît si bien que Sébastien Delva pousse son coup de gueule sur Twitter. L'éleveur du Nord dénonce les demandes de plus en plus déconnectées de sa laiterie Sodiaal, et notamment la mise en place d'un nouveau calendrier de pâturage.

« J'ai un petit message à faire passer à nos responsables de coopérative : on se plaint souvent que nos représentants sont un peu déconnectés de la réalité du terrain, et malheureusement je constate que c'est le cas dans ma coopérative Sodiaal », annonce Sébastien Delva allias @farmers3b dans une vidéo sur Twitter.

L'éleveur laitier du Cambrésis (Nord) dénonce la petite nouveauté de sa laiterie : un calendrier de pâturage. Certainement pour conserver un certain label "lait de pâturage", l'éleveur doit y remplir « le nombre de vaches, le nom de la pâture, l'heure à laquelle elles sortent, l'heure de fin de pâturage, tout cela pour la journée et pour la nuit... » Encore une aberration de la part d'une administration « qui ne sait même pas à quoi correspond une paire de bottes. »

L'éleveur explique : « Je ne suis pas constamment derrière le cul de mes vaches. Ici, la porte est ouverte, elles sortent et rentrent comme elles veulent. Les vaches sont libres ». Pour se simplifier la tâche, Sébastien explique dans la vidéo qu'il a mis en place une autre solution. La voici en image :

Sortie des vaches au pâturage
Sébastien appelle cela de l'auto-gérance : les vaches marquent d'elles-mêmes leur passage en marchant sur le calendrier en sortie de stabulation. (©@farmers3b)

Vous l'aurez compris, c'est bien évidemment de l'humour mais l'objectif de cette vidéo est bien entendu de dénoncer toutes ces règles imposées par la laiterie. « En cas de contrôle, vous irez vous faire f*utre ! » s'énerve l'éleveur qui poursuit : « Ce sont nous les adhérents qui décidons et ce n'est pas à vous haut-perchés de nous dire ce que nous avons à faire. »

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet