Menu

Revue des réseauxLes conditions météo ralentissent la pousse d'herbe et inquiètent les éleveurs

Gel, manque de pluie, ce printemps n’est décidément pas propice aux activités agricoles. Les rendements après ensilage d’herbe s’annoncent très limités et la saison de pâturage compromise par endroits. Les éleveurs nous partagent leurs inquiétudes sur les réseaux sociaux.

Les agriculteurs sont déçus de ce début de printemps et pour cause… alors que l’épisode de gel du début du mois a fortement impacté certaines cultures, c’est maintenant le manque de précipitations doublé du froid qui inquiète les éleveurs. Y-aura-t-il assez d' herbe pour faire pâturer les troupeaux et quid des ensilages d'herbe ? Ils nous partagent leurs sentiments sur la situation difficile qu’ils traversent.

Pour l'Albigeois @LoranG76, « les ray-grass sont en train de sécher sur pied » alors qu’ils ne sont « pas tout à fait prêts » pour cause de froid et de manque de pluie. Alors il a décidé « d’ensiler cette semaine » au lieu d’attendre. Il préfère avoir peu de rendements et « limiter la casse en ensilant beaucoup plus tôt ». Il espère de la pluie au mois de mai pour « s'assurer une seconde coupe ». Il en vient même à regretter 2020.

D’autres comme Cédric, éleveur dans le Cantal, n’ont pas encore sorti leurs animaux à cause de ce « début de printemps merdique ».

Malgré tout certains sont agréablement surpris comme @BorroClemence de Loire-Atlantique qui « tablait sur 60 tonnes » et a finalement atteint 97 t d'ensilage d'herbe.

Réagir à cet article

Sur le même sujet