Menu

Viande bovine et relations commercialesLa FNB rappelle la nécessité de revaloriser les prix

Alors que les négociations commerciales pour 2022 s’engagent, la Fédération nationale bovine rappelle l’importance de revaloriser les prix de la viande bovine, alors que les éleveurs doivent faire face à une augmentation exponentielle des charges.

Alors que la hausse des charges concerne aujourd’hui tous les postes de coût de production des éleveurs bovins (alimentation, énergie, intrants, matériels…), la Fédération nationale bovine (FNB) rappelle la nécessité de revaloriser les prix, dans le cadre des négociations commerciales qui commencent.

« L’indicateur de coût de production des éleveurs de viande bovine, selon la méthode de calcul validée par accord interprofessionnel, a augmenté de 20 cts/kg carcasse pour la seule période du premier semestre 2021. Avec une progression du même ordre attendue au titre du second semestre, le plein effet de l’explosion du coût des charges sera donc d’au moins 40 cts/kg carcasse », indique le syndicat, pour qui il apparaît donc « impératif d’assurer en amont la juste rémunération des producteurs ».

« La situation de tension entre une demande forte et une offre insuffisante s’observe partout sur le marché européen, et se traduit dans les autres pays par des hausses marquées et rapides des prix », ajoute la FNB qui espère qu’enfin, le secteur de l’élevage pourra sortir de ses niveaux de bas revenus et retrouver de l’attractivité.

Réagir à cet article

Sur le même sujet