Menu

Protection animaleCher : levée de la mise en demeure de l'abattoir de Blancafort

La préfecture du Cher a annoncé vendredi avoir levé la mise en demeure de l'abattoir de Blancafort (Cher), qui était menacé d'une suspension d'agrément en raison de manquements à la protection animale.

« Depuis le 16 décembre, les 48 heures ont été mises à profit pour résoudre les non-conformités et se conformer à la réglementation dans le domaine de la protection animale », a indiqué la préfecture dans un communiqué diffusé vendredi soir.

« La mise en œuvre de ces mesures, qui répondent aux non-conformités majeures relevées lors de l'inspection du 11 décembre dernier, fera l'objet de contrôles réguliers de la part des services compétents », a averti la préfecture.

Mercredi soir, l'association de défense des animaux L214 avait aussi dévoilé sa propre enquête sur l'abattoir. S'appuyant sur une vidéo tournée en octobre 2020, L214 a relevé trois dysfonctionnements majeurs sur le site et a demandé la « fermeture de cet abattoir », qui abat selon elle 75.000 dindes par semaine.

L'entreprise Les Volailles de Blancafort est spécialisée dans la découpe et le conditionnement de volaille depuis plus de 40 ans. Elle appartient au groupe volailler LDC et vend sous la marque Le Gaulois.

Réagir à cet article

Sur le même sujet