Menu

Bâtiment vaches laitièresRobot, panneaux solaires, logettes : Étienne nous fait visiter sa stabulation 4*

Visiter un bâtiment d'élevage, ça vous tente ? Étienne Fourmont nous présente en vidéo sa stabulation « 4 étoiles », comme il la décrit. Logettes paillées, brasseurs d'air, filet brise-vent, robots, panneaux solaires... : tout y est.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo d'Étienne

Suivez le guide ! Étienne agri youtubeurre nous fait découvrir son bâtiment de vaches laitières en vidéo. On commence par les logettes : le bâtiment en comprend quatre rangées pour une centaine de places. L'éleveur les a choisies car elles n'ont aucun poteau au milieu pour séparer les rangées : « les vaches ne sont pas gênées pour se coucher ou se relever. » Seul un arrêtoir en bois permet de définir la place de chaque animal. Elles disposent toutes d'un matelas et sont paillées tous les deux jours. L'éleveur est équipé d'une balayeuse pour nettoyer les logettes de façon rapide et efficace.

La stabulation est également équipée de ventilateurs pour faire circuler l'air d'est en ouest au travers du bardage. « L'air qui vient de l'est est généralement plus sec que celui qui vient de l'ouest, ce qui est mieux pour le confort des vaches. » Le puits en toiture améliore d'ailleurs cette ventilation. Un filet brise-vent installé sur le pan sud du bâtiment permet de gérer les jours de pluie et de vent. Si Étienne est aussi pointilleux sur le confort, c'est parce que ses vaches passent 365 jours par an en bâtiment.

L'élevage comprend aussi deux robots de traite qui se situent au croisement de deux bâtiments : celui des logettes et celui où se trouve la table d'alimentation. « Elles sont constamment obligées de passer devant les robots, ce qui améliore la circulation dans le bâtiment. » À la pointe de la technologie, la stabulation des vaches est équipée de panneaux solaires. Étienne a fait intervenir un spécialiste des courants parasites pour analyser le bâtiment. Heureusement, d'après les mesures, il n'y a aucun problème.

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet