Menu

RecyclageBien s'y retrouver dans le tri des déchets agricoles

Où jeter les nombreux emballages et plastiques que peut accumuler une exploitation agricole ? Et en élevage, comment se débarrasser des ficelles et filets tout en préservant l'environnement ? Focus sur le tri des déchets agricoles et les bons gestes de recyclage à adopter.

Adivalor le confirmait en début d'année : les agriculteurs français sont champions du monde du recyclage. En effet, la profession a su mettre en place une organisation autour de ses déchets dont la collecte et le recyclage ne cessent de progresser. Et pour y voir plus clair, voici un tour d'horizon des bonnes pratiques sur une exploitation :

Comme l'indique l'infographie ci-dessus, aucun déchet n'est laissé au hasard :

- Les films plastiques d'élevage : les bâches doivent être sèches et balayées avant d'être pliées et roulées puis ficelées. Même chose pour les plastiques d'enrubannage qui peuvent être mis en sac ou roulés en boule.

- Les ficelles et filets : doivent être secoués et propres (pas de résidus de fourrage) puis mis en sacs (un sac pour les ficelles et un autre pour les filets, à ne pas mélanger).

- Les sacs de semences et d'engrais : les bigs-bags et les sacs sont à plier et empiler en fagots (un fagot pour les sacs et un autre pour les bigs-bags).

- Les emballages de produits phytos : les rincer et les égoutter avant de les entreposer dans des sacs dédiés. Attention, les bouchons et opercules sont à jeter avec les emballages et cartons dans un sac dédié (ce n'est pas le même plastique donc pas le même circuit).

- Les produits d'hygiène utilisés en élevage : comme les emballages des phytos, ils doivent être ouverts (bouchons jetés à part), rincés et égouttés avant d'être mis en sacs.

- Les déchets de soins vétérinaires : ils sont à jeter dans les poubelles jaunes dédiées (à voir avec votre vétérinaire et/ou votre GDS). Les piquants, coupants et tranchants (aiguilles, lames...) sont à disposer dans le petit container, tandis que les seringues (sans aiguilles), compresses, pansements, flacons vides et autres déchets sont à mettre dans le grand container jaune. Une fois les containers pleins, il faut les sceller, les déposer en point de collecte et en commander de nouveaux.

- Les gaines souples d'irrigation : ces gaines jetables doivent être nettoyées et séparées des films puis mises en fagots ou roulées.

- Les pneus usagés : les stocker à l'abri sous une bâche en attendant l'organisation d'un ramassage dans votre secteur. À noter : compter 150 €/t pour le coût de collecte qui est à minimum pris en charge à 50 % par des financements.

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet