Menu

Contenu réservé

AlimentationLa conduite des débuts de lactation : mieux vaut prévenir que guérir

Attention à l’acétonémie qui survient sur les vaches qui vêlent trop grasses et/ou pas préparées, et qui vont manquer d’énergie en début de lactation. (©BDM)
Attention à l’acétonémie qui survient sur les vaches qui vêlent trop grasses et/ou pas préparées, et qui vont manquer d’énergie en début de lactation. (©BDM)

L'acétonémie, comme la fièvre de lait et les non-délivrances sont à 98 % d'origine alimentaire, donc évitables. Tout ceci se joue souvent avant le vêlage, avec la ration des vaches taries.

Le début de lactation est toujours la période clé pour une vache laitière, en particulier haute productrice. S’y jouent le niveau de la lactation, la reproduction future et une bonne partie des risques métaboliques.

818

Vous avez lu 4 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet