Menu

Lu sur le webAprès les chevaux, un cas de mutilations sur des bovins près de Rennes

Après les attaques de chevaux, un cas de mutilations sur des vaches près de Rennes. « Il n'y a pas de doute, il s'agit d'un acte criminel », selon l'éleveur de Blondes d'Aquitaine touché et dont les propos ont été recueillis par nos confrères de France Bleu.

« Premiers cas de mutilations sur des vaches près de Rennes », voilà ce que titrait hier soir France Bleu Ille-et-Vilaine. En effet, deux génisses de race Blonde d'Aquitaine ont été retrouvées mutilées samedi 5 septembre dans une exploitation d'Ille-et-Vilaine.

D'après nos confrères de France Bleu, les animaux auraient été découverts dans leur champ avec des lacérations à la patte pour l'un et au cou pour l'autre. Pour l'éleveur, comme pour la gendarmerie en charge de l'enquête, « l'intervention d'un tiers ne fait pas de doute ».

L'éleveur s'étonne qu'on ait réussi à s'approcher de ces jeunes bêtes, âgées de 2,5 ans, aussi facilement, surtout de nuit. Il confiait au média : « On attend les résultats pour savoir si elles ont été endormies à l'aide de sédatifs. »

Une information qui fait naturellement penser aux récentes attaques portées sur les chevaux.

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet