Menu

MaïsPrès de 80 % des agriculteurs touchés par les attaques de corbeaux

Beaucoup d'agriculteurs pratiquent le tir au fusil, ou utilisent des effaroucheurs pour lutter contre les corbeaux (©Terre-net Media)
Beaucoup d'agriculteurs pratiquent le tir au fusil, ou utilisent des effaroucheurs pour lutter contre les corbeaux (©Terre-net Media)

Après les semis... place aux ressemis pour les maïsiculteurs ! Epouvantails, effaroucheurs ou encore tir au fusil n'auront pas eu raison des pigeons et corvidés.

Le printemps particulièrement froid a rendu les maïs d’autant plus vulnérables aux attaques de pigeons et corbeaux. Les premiers maïs semés ont longtemps végété en attente de chaleur, offrant ainsi une grande amplitude aux corvidés pour faire des dégâts dans les parcelles.

46 % des maïsiculteurs envisagent de ressemer

D’après un sondage réalisé par Web-agri entre le 1er et le 8 juin, 78 % des agriculteurs ont constaté des attaques de corbeaux dans leurs champs de maïs. Comme Christophe, qui a ressemé ses maïs le 2 juin, 46 % des agriculteurs envisage d’en ressemer une partie.

Effaroucheurs et tir au fusil pour lutter contre les nuisibles

Et pourtant, les agriculteurs redoublent d’effort pour protéger leurs cultures. D’après un sondage Terre-net et Web-agri réalisé entre le 25 mai et le 1er juin, 82 % des agriculteurs utilisent des moyens de lutte contre les nuisibles. Parmi eux, les plus utilisés sont le tir au fusil, pratiqué par 30 % des agriculteurs, ainsi que l’utilisation d’effaroucheur, à hauteur de 29 %. Si le traditionnel épouvantail n'est utilisé que par 11 % des agriculteurs, certains comme Olivier redoublent d'inventivité pour façonner des modèles originaux !

Réagir à cet article

Sur le même sujet