Menu

Étude Agrinautes 2022Quels sont les usages numériques des éleveurs connectés ?

L'enquête Agrinautes 2022 étudie les usages numériques des agriculteurs connectés. (©Pixabay)
L'enquête Agrinautes 2022 étudie les usages numériques des agriculteurs connectés. (©Pixabay)

Menée par Datagri pour Web-agri, Terre-net et La France Agricole, l’enquête Agrinautes 2022 étudie les usages numériques des agriculteurs les plus connectés. Au-delà des grandes tendances agricoles, les utilisations d’internet diffèrent sur certains points entre éleveurs et agriculteurs.

L’étude Agrinautes 2022, conduite par Datagri pour Terre-net, Web-agri et La France Agricole, dresse un panorama des usages numérique du monde agricole. Ses principaux enseignements ont été présentés le 13 septembre à l'occasion du Space

Qui sont les Agrinautes ?

Au sein de la population agricole, 46 % se disent « connectés par obligation », 23 % sont connectés « utiles » (pour gagner du temps) et 31 % « hyper connectés », considérant internet comme un véritable outil du quotidien dont ils ne peuvent se passer. L’enquête Agrinautes étudie le comportement de ces derniers et d’une partie de « connectés utiles ».

Un peu plus jeunes et davantage lecteurs de presse agricole

Les agrinautes ont un âge moyen de 48,1 ans (contre 50,5 ans pour l’ensemble de la population agricole), 53,2 % ont un diplôme équivalent ou supérieur au Bac+2 (contre 40,1 % pour la population agricole au global). Ils sont également davantage lecteurs de presse professionnelle agricole (89 % contre 84 %), qu'ils lisent davantage sur le web que l’ensemble des agriculteurs (70 % contre 51 %), tout en consommant autant de presse papier.

Les éleveurs plus nombreux à avoir un débit internet faible

Si l’on s’intéresse au taux de couverture, désormais plus de 95 % des exploitations sont couvertes par le réseau mobile, mais encore 5 % ont un débit inférieur à 512 kb/s. 24 % ont plus de 10 mb/s, une proportion qui a connu une forte progression depuis 2019 où cette couverture très haut débit ne concernait que 11,4 % des exploitations. Néanmoins, les éleveurs s’avèrent plus nombreux que les autres Agrinautes à avoir un débit inférieur à 512 kb/s, puisqu’ils sont 9 % dans ce cas de figure.

Les éleveurs se connectent plus dans la journée

98 % des agrinautes sont équipés d’un ordinateur, 80 % possèdent un smartphone. On constate que les usages sur ordinateur se font majoritairement en début de journée, de 6h à 9h du matin, et le soir à partir de 18h, lorsque les répondants sont « au bureau ». On observe logiquement un « creux » d’utilisation en journée, lorsqu’ils sont aux champs, cependant, les éleveurs se connectent plus dans la matinée et dans l’après-midi que les exploitants en grandes cultures.

Horaires d'utilisation d'internet sur le PC pour les éleveurs et les céréaliers
Horaires d'utilisation d'internet sur le PC pour les éleveurs et les céréaliers. (©étude Agrinautes 2022 réalisée par Datagri pour Terre-net, Web-agri et La France Agricole )
 

Informations, réseaux sociaux… Quels contenus ?

Quant aux informations consommées sur internet, à la différence des agriculteurs, les éleveurs consultent les données d’exploitation principalement sur smartphone (appel de l’inséminateur, déclarations de naissance, etc.) et se rendent moins sur les sites d'information agricole. Ils s’intéressent également moins aux actualités économiques et au machinisme.

Par ailleurs, 68 % des agrinautes sont présents sur les réseaux sociaux et privilégient Youtube en premier lieu (57,5 % y sont inscrits), Facebook (54,0 % d’inscrits) et Whatsapp (51,4 %). À noter que les éleveurs sont moins inscrits sur Linkedin, Twitter et Whatsapp que les autres Agrinautes.

Inscription des agrinautes sur les différents réseaux sociaux
Présence des agrinautes sur les différents réseaux sociaux. (©étude Agrinautes 2022 réalisée par Datagri pour Terre-net, Web-agri et La France Agricole )

Réagir à cet article

Sur le même sujet